browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Kurt Russell / Le Californien (Guns of Diablo) / Bone Tomahawk

Posted by on 5 mars 2016

KURT RUSSELL (1951)

Tombstone (avec Val Kilmer)

Enorme star du cinéma américain des dernières décennies et authentique vedette du western moderrne ! Fils d’une danseuse et de l’acteur Bing Russell, Kurt jouait un orphelin en route vers l’Ouest dans un train, dans Le Californien (1965) de Boris Sagal.
On l’a vu depuis dans des séries westerns : Le Virginien, Jesse James, Daniel Boone  ou encore Le grand Chaparral, Laredo dans les années 60, il campait Morgan Beaudine dans The Quest (1976), western sur une fillette kidnappée par des Indiens, personnage qu’il reprendra dans la série western Sur la piste des Cheyennes, 15 épisodes tournés en 1976. Et  dans deux téléfilms en 76, The Quest : the longest drive et The captive : the longest drive 2.
En 1993, il incarne le célèbre justicier de l’Ouest Wyatt Earp dans Tombstone.
Hors westerns, il est connu pour avoir incarné Elvis Presley à l’écran en 1979, joué dans deux fascinants films de John Carpenter devenus « culte » : le justicier borgne et musclé du thriller d’anticipation culte NEW YORK 1997, et le héros du fascinant et réfrigérant film de SF THE THING.

946417

Bone Tomahawk

Retour au western en 2015 pour Kurt, il joue un shérif affrontant des cannibales dans le western horrifique Bone Tomahawk, et est une des vedettes du dernier western de Quentin Tarantino, The Hateful eight, influencé par THE THING.

Oeil pour Oeil ? Non, NEW YORK 1997

Kurt Russell par Edward Martin (dans Tombstone)


Le Californien (Guns of Diablo) (1964-65) de Boris Sagal

Link (Charles Bronson) va chercher des provisions, avec le jeune Jaimie (Kurt Russell), au bourg voisin. Il y retrouve son ancien amour Maria (Susan Oliver), qu’il croyait morte. Elle a épousé de force le pire ennemi de Link…

Et avec Jan Merlin, Douglas Fowley, John Ficolier, Morris Ankrum, Russ Conway…

Sorti France en 70, ce film est un concentré de plusieurs épisodes fusionnés de la série à succès LES VOYAGES DE JAIMIE McPHEETERS. Premier rôle important au cinéma du tout jeune Kurt Russell, dans le remake de la série qui a fait de lui l’égérie des studios Disney. Charles Bronson sortait à l’époque auréolé du succès des 7 mercenaires, et jouait dans de nombreuses séries télé ; au cinéma depuis les années 1950, il enchaînait alors les seconds rôles d’Indiens ou de soldats, mais ne portait pas encore la moustache qui le rendra célèbre. Il ne deviendra véritablement une star de premier plan que dès la fin des années 1960, avec des films comme LE PASSAGER DE LA PLUIE ou Il était une fois dans l’Ouest.
C’est le dernier film de Morris Ankrum. Et un des nombreux westerns dans lesquels Jan Merlin -décédé en septembre 2019- jouait les méchants.


Bone Tomahawk
(2015) de S. Craig Zahler

Un hors-la-loi conduit des troglodytes cannibales dans le petit village de Bright Hope. Ils kidnappent des villageois pour les manger ; un shérif, son adjoint et deux pistoleros mènent une expédition pour les sauver…

Avec Kurt Russell,  Sean Young, Matthew Fox, Patrick Wilson, Richard Jenkins, Kathryn Morris, Lili Simmons, David Arquette, Michael Paré, Eddie Spears, Marem Hassler.

Western-film d’horreur sombre et crépusculaire, tourné au Nouveau-Mexique et dans l’Utah. Grand Prix du festival de Gérardmer 2016.
Belle brochette de stars pour un casting de luxe : Matthew Fox, Kurt Russell (dont c’est le 7e long-métrage western), Sean Young et Marem Hassler, qui joue une cannibale, David Arquette, et enfin le Sioux lakota Eddie Spears (frère de Michael), vu dans plusieurs bons westerns, dont Geronimo et la saga Into the West.
Kurt Russell est à l’affiche du western Les 8 salopards, de Quentin Tarantino.
Dernier western de Sid Haig (qui joua surtout dans des films d’horreur), décédé (comme Jan Mearlin qui joue -voir ci-dessus- dans Guns of Diablo) en septembre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *