browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Kim Novak / Le plus grand des hold-up (The great bank robbery)

Posted by on 24 septembre 2013

Kim Novak (13-2-1933)

avec Tyrone Power

La blonde Kim Novak, mannequin recyclé dans le cinéma, était en 1956 l’actrice n°1 au box-office, grâce à des drames ou comédies comme L’HOMME AU BRAS d’OR ou LA BLONDE OU LA ROUSSE.
Alfred Hitchcock la transforme en vedette internationale avec SUEURS FROIDES, un de ses chef-d’œuvres.

cinérevue-avec Jeff Chandler


Elle joue aussi dans le western insolite et fantastique, mais aux effets spéciaux ringards, Le bison blanc (1977) de Jack Lee Thompson, avec Charles Bronson, qui jouait Wild Bill Hicock  à la recherche -avec Crazy Horse- d’un énorme bison légendaire, Kim Novak était sa maîtresse.Kim Novak a joué dans deux westerns, une comédie, Le plus grand des hold-up, pas la meilleure du genre, mais plutôt divertissante. On la retrouvera dans les années 1980 dans le suspense LE MIROIR SE BRISA au côté de Rock Hudson.

cinérevue 68

Le bison blanc

cinérevue 1963

——————————————————————————–
Le plus grand des hold-up / De Hy Averback (Warner Bros – Seven Arts) (1969) *

cinérevue 1968

Scénario : William Peter Blatty d’après le roman de Frank O’Rourke
Musique : Nelson Riddle
Durée : 1h38

Avec Zero Mostel : révérend Pious Blue
Kim Novak : soeur Lyda Kebanov
Clint Walker : ranger Ben Quick
Sam Jaffe : frère Lilac Bailey
Claude Akins : Slade

Mako : agent secret Fong
Ruth Warrick : Mme Applebee
Grady Sutton : révérend Simms
Et Akim Tamiroff,  Elisha Cook Jr., Virginia Gregg, John Fielder, Bob Steele, Hy Averback

1880 au Texas. Un nouveau prêtre, une bonne soeur et des moines voyagent en train vers Friendly City (“Ville amicale”). L’habit ne fait pas le moine : le révérend s’appelle Pious Blue, lui et son groupe sont des hors-la-loi qui ont le projet de cambrioler la banque locale en s’installant dans l’église où ils creuseront un tunnel sous la banque. Une banque construite par les frères James, Dalton et Younger, qui y déposaient le montant de leurs hold-up !
Le train est attaqué et pillé par la bande de Jeb et Salde. Ces derniers décident de confier leur butin à Kincaid, directeur de la banque, qui prend une commission sur le magot. 
Pious et ses amis arrivent en ville, les religieux ne sont pas les seuls à s’intéresser au contenu du coffre : il y a le hors-la-loi Papa Pedro, un ranger du Texas déguisé en blanchisseur et ses acolytes, ainsi que des agents fédéraux, et un major corrompu.

C’est un pastiche de western, une comédie loufoque et hilarante qui a des airs de cartoon (comme CACTUS JACK avec Kirk Douglas), et au sujet proche d’une autre comédie, L’or des pistoléros avec également Claude Akins. C’est léger et sans prétention, ça ne révolutionne pas le genre, mais il y a de bons acteur, Clint Walker et Kim Novak, héroïne du VERTIGE d’Hitchcock, en tête, qui entourent la vedette du film, l’acteur comique Zero Mostel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *