browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Ken Pogue (Kenneth Pogue) / The grey Fox (Bill Milner)

Posted by on 20 décembre 2015

 Ken Pogue (1934-2015)

Les sourcils épais, le pif écrasé du boxeur, on le reconnaissait facilement quand on le voyait dans un film, cet acteur canadien est devenu un visage familier du cinéma et de la télévision nord-américains depuis les années 1970. Il jouait un détective dans L’ARGENT DE LA BANQUE en 1979, puis est apparu dans de nombreux thrillers, films de SF comme l’excellent Dead Zone (1983) (il jouera aussi dans la série en 2003), et aussi des films d’action et westerns : Silence of the north (1981), War brides (1980) sur la guerre civile américaine, The grey fox (82), c’est un médecin dans Louisiane (1984), la série La loi du colt (1997), Jack Bull (1999), Crossfire trail (2001) avec Tom Selleck, Johnston County war (2002), l’adaptation TV de Monte Walsh (2003), et enfin la série Into the West (2005).
Ses dernières apparitions étaient dans les série ALCATRAZ et RED WIDOW.


The grey Fox (Bill Milner)
Canadien de Phillip Borsos (1982) ***

Avec Richard Farnsworth, Jackie Burroughs, Ken Pogue, Wayne Robson, Timothy Webber, Gary Reineke, David Petersen

Bill Miner, surnommé par l’agence Pinkertons « Le Gentleman Bandit », sort de prison en 1901 après 33 ans d’incarcération.
Il se rend à Washington pour vivre et travailler avec la famille de sa soeur. Mais le monde a changé et il a du mal à s’adapter. Il décide de retourner au Canada et redevenir voleur de trains…

Richard Farnsworth, authentique cowboy et célèbre cascadeur du cinéma, campe un attachant papy-bandit dans cette histoire originale et nostalgique (c’est un de ses rares rôles en vedette) inspirée de la vie de Bill Miner (1843-1914), fameux cambrioleur de diligences et de trains connu pour son côté chevaleresque lors de ses attaques, et qui passa de nombreuses années derrière les barreaux, notamment dans la prison de San Quentin. On lui devrait l’expression ‘Hands up’ (Haut les mains).

Bill Miner

le vrai Bill Miner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *