browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Stacy Keach / Le gang des frères James

Posted by on 4 juin 2014

Stacy Keach (2 juin 1941)
Stacy Keach

Westerns avec Stacy Keach et ses rôles :

Jonas Candide dans Le bourreau (1970)
Doc Holliday
dans Doc Holliday (1971)
Bad Bob dans Juge et hors-la-loi (1972)
Un politicien dans la mini-série Lincoln (1976)
Frank James dans Long Riders (1980)
Jonas Steele dans The blue and the Grey (mini-série, 1982)
Lincoln and the war within (1992) Téléfilm
Lincoln (1992) Docu télévisé

Kansas dans Rio Diablo (1993) Téléfilm
Sam Houston dans Texas (1994) Téléfilm
Compte du Leon dans Le lac Ontario (1996) Téléfilm
Samuel Kendrick dans Desolation Canyon (2006) Téléfilm
Hattaway dans Lone rider (2008) Téléfilm

♥ Doc Holliday :

Doc Holliday Faye Dunaway Stacy Keach (1970 cinérevue)

 

Le gang des frères James (The long riders)
De Walter Hill (1980) **


Après la guerre de Sécession, la traque des frères James par des policiers.

Violence et magnifiques paysages au menu de ce western « familial » dont l’originalité est sa distribution : les frangins James et Stacy Keach, producteurs du film, jouent les frères James et les Carradine (David, Keith et Robert) les frères Young, il y a aussi les frères Quaid et Guest au générique. Stacy Keach interprétait déjà une légende de l’Ouest, Doc Holliday dans Doc Holliday en 1971. Pamela Reed incarne Belle Starr.

C’est une démystification de l’image des frères James dans les westerns, les montrant en général comme de sympathiques bandits. Participe au revival du western au début des années 80, vite ré-enterré après l’échec énorme de La porte du paradis, superproduction tournée en 1980.
Musique de Ry Cooder.

♦ Avec aussi :
Randy et Dennis Quaid, Kevin Brophy, Pamela Reed, Harry Carey Jr., Christopher et Nicholas Guest, James Whitmore Jr.

Keith Carradine et Robert Carradine

cinérevue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *