browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Karen Steele / La chevauchée de la vengeance (Ride Lonesome) / Westbound (Le courrier de l’or)

Posted by on 5 avril 2015

Karen Steele (1931-1988)

Née à Hawaii, cette actrice a été vue dans plusieurs westerns. Elle jouait avec Randolph Scott dans Decision at sundown en 1957… Elle retrouve Boetticher et Scott dans 1959 dans Le courrier de l’or et Le vengeur solitaire : elle campait ici une jeune femme dont le mari vient d’être tués par des Indiens Mescaleros, et chez qui R. Scott, escortant un tueur, et ses acolytes trouvent refuge… Quelques séries aussi à son actif comme The Deputy (1960) Rawhide ou Bonanza, La grande caravane, Laramie, son dernier film est un western avec Keith Larsen, The trap on Cougar Mountain, en 1972.

fiches TV (Télé 7 Jours)

 ———————————————–

La chevauchée de la vengeance (Le vengeur solitaire) (Ride Lonesome)
De Bud Boetticher  (1959) ****

Scénario de Burt Kennedy
Musique de Heinz Roemheld
Durée : 1h30

Avec Randolph Scott : Ben Briagde
Karen Steele : Carrie
Pernell Roberts : Sam Boone
James Best : Billy John
Lee Van Cleef : Frank
James Coburn : Wid
Roy Jenson : un bandit

 

Ben Brigade arrête Billy John, un meurtrier. Le voyage jusqu’à Santa Cruz où il doit toucher la récompense est semé d’embûches. Au relais de la diligence, ils joignent à un groupe qui tente d’organiser la défense contre des Indiens mescaleros. Billy tente de s’enfuir avec l’aide d’une jeune femme, Carrie… Ben va aussi assouvir une vengeance en affrontant le frère de Billy, qui a jadis pendu sa femme…

Randolph Scott, James Best

 

Les films de Budd Boetticher n’ont pas pris une ride. C’est un de ses 7 westerns avec Randolph Scott, et écrits par le scénariste Burt Kennedy, certainement un des plus efficaces.
On retrouve le même genre d’intrigue que dans DECISION AT SUNDOWN (et aussi Karen Steele !) : un héros incarnant la loi, une vengeance (on a tué sa femme dans les deux westerns), d’autres éléments viennent se greffer au thème : ici le relais d’une diligence attaqué par des Indiens Mescaleros. Le lieu de la vengeance sera l’ « arbre des pendus »… scène restée dans les annales du western.
Et puis, il y a James Coburn, dans un tout petit rôle, un de ses premiers films… A voir (ou revoir) donc !

Westbound (Le courrier de l’or)
De Budd Boetticher (1958-59) **

1864. Un capitaine nordiste (Randolph Scott) est chargé d’une mission d’acheminement de l’or vers le nord. Il va croiser la route de un officier sudiste, c’est l’homme (Andrew Duggan) qui a épousé celle dont il était jadis amoureux (Virginia Mayo), et cet homme a projeté de voler une des expéditions d’or.

Et avec Karen Steele, Michael Dante, Michael Pate, Wally Brown, John Daheim, Walter Barnes, Peter Brown, Kermit Maynard, Buddy Roosevelt, May Boss
Budd Boetticher réalise pour Universal  au début des années 50 près de neuf longs‑métrages dont six westerns, comme Le Déserteur de Fort Alamo en 1953. Mécontent des conditions dans lesquelles les Majors lui imposent de travailler, il décide de se tourner vers des studios indépendants… Il accepte de réaliser pour la Batjac de John Wayne Sept hommes à abattre (Warner, 1956). John Wayne lui suggère d’engager Randolph Scott pour le rôle principal.

Sept hommes à abattre est un succès, à la fois public et critique. Scott et Boetticher feront six autres films ensemble comme L’Homme de l’Arizona et Comanche Station, ce sont les western du ‘cycle Ranown’. Le Courrier de l’or est leur sixième collaboration, avec le thème récurrent dans ce cycle de la vengeance. Il est tourné en vingt jours pour un demi‑million de dollars. Le second rôle féminin est tenu par Karen Steele qui joua dans deux autres films du cycle Ranown, La chevauchée de la vengeance et Le vengeur agit au crépuscule.

 

Randolph Scott (dessin de Didgiv)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *