browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Joan Blondell / Mic-Mac au Montana (Micmac au Montana) (Stay away Joe)

Posted by on 30 août 2015
JOAN BLONDELL (30-8-1906/25-12-1979)

Joan Blondell

Cette jolie blonde aux magnifiques yeux bleus fut une grande star des années 30 et 40, notamment dans des comédies et des polars.

Elle toucha au western relativement tard, et dans des rôles secondaires : Le bataillon des lâches en 1964, sur la guerre de Sécession, avec Stella Stevens, et elle apparaissait en 1967 dans le téléfilm Winchester 73 (1967), qui est un remake du célèbre long-métrage d’Anthony Mann avec James Stewart ; oublions L’or des pistoleros en 1967 qui est un navet absolu.

En 1968, Joan Blondell donnait  la réplique à Elvis Presley dans Mic mac au Montana, un western moderne et très léger se déroulant dans la communauté indienne des Navajos.
Et aussi à James Garner dans Tueur malgré lui de Burt Kennedy en 1971. Elle fit partie des nombreuses stars qui apparurent dans le téléfilm The rebels en 1979 et dans les séries Le VirginienBonanza, La grande caravane.

Joan Blondell

(cine revue 1976)


Mic-Mac au Montana (Micmac au Montana) (Stay away Joe)
de Peter Tewksbury (1968) * 

Avec Elvis Presley, Burgess Meredith, Joan Blondell, Katy Jurado, Thomas Gomez, Henry Jones, L.Q. Jones, Anne Seymour, Buck Kartalian

Joe Lightcloud, un Indien champion de rodéo qui ne pense qu’à faire la fête, vit dans une réserve de la tribu des Navajos, qui y vivent dans des conditions médiocres, notamment pour se nourrir. Le gibier et les poissons se faisant rares, Joe va en ville avec des amis guerriers pour persuader le représentant local de leur vendre un lot de bêtes. Après de longues négociations, ils obtiennent enfin du bétail. Pour fêter cela, les Navajos organisent une fête où l’alcool coule à flot…

Micmac au Montana

Un des six westerns musicaux du King, une comédie en fait, mais pas son meilleur, un western moderne, il interprète un Indien Navajo… dans les années 1960. Les films du King servaient surtout à promouvoir ses albums. Là, Elvis interprète seulement trois chansons. Burt Kennedy a participé au scénario, sans être crédité, on lui doit comme réalisateur quelques très bonnes comédies western. C’est son dernier scénario de western, mais il en réalisera de nombreux autres, jusqu’aux années 1990.
Réalisateur de télévision, Pete Tewksbury mis aussi en scène aussi Filles et show-business avec Elvis, en 1969.

Elvis Presley by didgiv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *