browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Jean Peters / La lance brisée (Broken lance) / Viva Zapata !

Posted by on 8 février 2014
JEAN PETERS (15-10-1926/13-10-2000)

Jean Elizabeth Peters a tourné dans seulement 23 films et séries, dont NIAGARA avec Marilyn Monroe, et trois westerns, à commencer par Viva Zapata ! (1952), dans lequel elle incarnait Josefa Zapata.

Elle était aussi une Mexicaine dans CAPITAINE DE CASTILLE et une farouche Indienne, la compagne de l’Indien rebelle massai Burt Lancaster dans Bronco Apache (1954), la même année, elle jouait au côté de Spencer Tracy dans La lance brisée d’Edward Dmytryk (voir article ci-dessous).
Elle a refusé de jouer dans un autre western, La ville abandonnée (1948), car très prude, elle jugeait le personnage féminin trop sexy.

une beauté explosive !

Elle épousa le producteur milliardaire Howard Hugues et abandonna sa carrière, elle ne fera plus que quelques rares apparitions, comme dans la série ARABESQUE en 1988.

Liaisons. Elle fréquenta Robert Wagner, épousa le milliardaire Stuart Cramer puis Howard Hugues (pendant treize ans).

Jean Peters by didgiv

Jean Peters by didgiv

avec Marilyn dans NIAGARA (et ci-dessous)


 

LA LANCE BRISEE – D’Edward Dmytryk (1954) ****

Musique de Leigh Arline

Années 1870-80. Un patriarche autoritaire (Spencer Tracy) entre en conflit avec ses trois fils.

Et avec Robert Wagner, Richard Widmark, Jean Peters, Katy Jurado, Earl Holliman, Hugh O’Brian, Eduard Franz, E.G. Marshall, Carl Benton Reid, Philip Ober, Robert Burton, Robert Adler, Harry Carter, Nacho Galindo, Julien Rivero, Russell Simpson.

Remake de LA MAISON DES ETRANGERS de Mankiewicz, c’est un des plus beaux westerns des années 50, sur les conflits familiaux, dans la lignée de Duel au soleil ou plus tard des Grands espaces.

dessin : Didgiv

R. Widmark-dessin : Didgiv

Distribution éclatante : la Mexicaine Katy Jurado joue l’épouse de Spencer Tracy, patriarche tyrannique, sensationnel, Robert Wagner campe un métis face à  Richard Widmark qui, comme dans L’homme aux colts d’or, trahit ses frères (thème cher à Dmytryk). Leurs duel en corps à corps final est un grand morceau de cinéma. L’excellent Earl Holliman (Le dernier train de Gun Hill) tourne son premier western et enfin, Eduard Franz joue Deux Lunes, un sympathique Indien au sort tragique.
Avec John Sturges, Dmytryk est incontestablement celui qui a signé les plus beaux westerns psychologiques des années 50.

* Pour son rôle de l’épouse indienne de Spencer Tracy, Katy Jurado reçoit une nomination aux Oscars pour meilleur second rôle féminin, c’est la première actrice mexicaine à recevoir un tel titre aux USA.


Viva Zapata !
De Elia Kazan (1952) ***

dessin de Didgiv

Scénario : John Steinbeck
Musique : Alex North

Avec Marlon Brando (Zapata), Jean Peters (Josefa), Anthony Quinn (Eufemio), Joseph Wiseman (Aguirre), Arnold Moss (Don Nacio), Alan Reed (Pancho Villa).
Et Margo, Harold Gordon, Lou Gilbert, Frank Silvera, Florenz Ames, Richard Garrick, Mildred Dunnock, Frank deKova, Henry Silva.

Les dix dernières années de la vie du révolutionnaire mexicain Emiliano Zapata, de 1909 à 1919.

Produit par Daryl F. Zanuck, un des nombreux films inspirés de la vie du révolutionnaire mexicain Emiliano Zapata. Plusieurs prix récompensèrent ce film : l’Oscar du meilleur second rôle pour Anthony Quinn (dont la mère était d’origine aztèque), qui joue le frère de Zapata, et le prix d’interprétation à Cannes pour Brando, et enfin l’Oscar du meilleur scénario décerné à l’écrivain John Steinbeck.

Marlon Brando, Anthony Quinn, Lou Gilbert, Harold Gordon

Jean Peters, Marlon Brando

Marlon Brando – Jean Peters :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *