browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Jane got a gun / Natalie Portman

Posted by on 10 mars 2016

Jane got a gun – américano-britannique de Gavin O’Connor (2015) **

International trailer :

Le mari de Jane, un bandit, est de retour à la maison, blessé. Jane va demander de l’aide à un de ses ex, qu’elle n’as pas vu depuis des années. Car ils vont devoir affronter le gang de son mari qui vient pour l’achever…

Avec Natalie Portman,  Joel Edgerton, Ewan McGregor, Rodrigo Santoro, Noah Emmerich, Boyd Holbrook, Alex Manette

Un nouveau western pour Natalie Portman, dont c’est le second dans le genre après le soporiphique Retour à Cold Mountain. Il a été tourné au Nouveau-Mexique.
Un « western féministe » pour de nombreuses critiques, car comme dans nombre de westerns récents (Sherif Jackson, The Homesman, The Salvation…), le récit est axé autour d’un personnage de femme forte ou de pionnière. Dans les westerns classiques, hormis quelques exceptions (Barbara Stanwyck, Gene Tierney, Joan Crawford…), les femmes étaient souvent cantonnées aux personnages de filles de saloon. Dès les années 60 et 70, des westerns comme Les pétroleuses ou Hannie Caulder commencent à imposer des personnage d’héroïnes atypiques, depuis les exemples ne manquent pas, on se souviendra notamment de Sharon Stone qui jouait une redoutable vengeresse dans Mort ou vif en 1995 ou de l’étonnant quatuor de bad girls des Belles de l’Ouest, en 1994.
L’intrigue de Jane got a gun rappelle celle de Une corde un colt, de Robert Hossein, en 1968, où une femme -jouée par Michèle Mercier- allait chercher l’aide d’un de ses anciens amants pour venger la mort de son mari, tué par des bandits. Dans sa forme et son intrigue, le western est dramatique et classique, sans surprise, surtout porté par son interprétation, et comporte quelques scènes violentes. Joel Edgerton, par son jeu et son physique, rappelle des acteurs de westerns comme John Vernon ou Franco Nero, on est frappé par le jeu tout en nuances de Natalie Portman, femme au passé douloureux et combative, performance proche de celle que livrait Hilary Swank dans The Homesman. Ewan McGregor, avec un look à la Tom Selleck, joue le méchant avec brio.


NATALIE PORTMAN (née en 1981)

Natalie Portman
Actrice, réalisatrice et productrice née à Jérusalem, elle fait ses débuts dans LEON de Luc Besson en 1994, elle formait un tandem inoubliable avec Jean Reno. Un autre de ses rôles les plus fameux est celui de la reine Amidala dans STAR WARS LA MENACE FANTOME (2005).
Elle est la vedette de Jane got a gun. Elle en est aussi la productrice.
Dans le genre western, elle jouait aussi dans Retour à Cold Mountain (2003), sur la guerre de Sécession.

HOTEL CHEVALIER

Natalie Portman by Svetliaciok

Natalie Portman by didgiv (dans CLOSER)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *