browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Jack Betts / Nevada Kid / Giu le mani… Carogna ! (Django story) (The ballad of Django) (Haut les mains salaud !)

Posted by on 26 juin 2013

Jack Betts (Hunt Powers) (11-4-1929)

Jack Bettsl’Américain Jack Betts -alias Hunt Powers, son pseudo- commence à jouer dans des séries au début des années 60, dont Gunsmoke, Bonanza, il va avoir une carrière en Italie notamment dans le western-spaghetti, son nom sera souvent associé à ceux des réalisateurs Demofilo Fidani et Roberto Mauri…

Jack Betts (Django et Sartana)Dans son premier western spaghetti, en 1966, Sugar Colt, il est un agent enquêtant sur la disparition d’officiers de la Cavalerie, tenus en otages pour une rançon et affronte un chef de gang machiavélique, trouvant sur sa route l’amour en la personne de Soledad Miranda…

Il se déguise en moine pour voler une banque puis affronte un horrible bandit avec son compère George Hilton dans  Trois salopards, une poignée d’or  (1967) : règlement de comptes final à couper le souffle. Puis Arrivano Django e Sartana… è la fine (70)…

  • Il campe ensuite dans Django et Sartana (70) Django, un chasseur de primes qui aide un shérif (Fabio Testi) à lutter contre un chef de gang impitoyable. Suivent des premiers rôles dans Sartana, si ton bras gauche te gêne, coupe-le ! en 1970, A genoux étranger, les cadavres n’ont pas d’ombre (70), Inginocchiati straniero… I cadaveri non fanno ombra (70).
    • Et, en 1971 : des seconds rôles dans Nevada Kid et dans Son nom est Sacramento. Betts retrouve la tête d’affiche, incarnant Butch Cassidy dans Macho Callaghan se déchaine, puis encore Django dans (Giu le mani Carogna !) (Haut les mains salaud !)

    L’Homme de la winchester d’or, son dernier western (1974) est un patchwork d’autres séquences de films de Roberto Mauri saupoudrées de quelques nouvelles scènes… comme cela se faisait souvent à l’époque du muet : pour économiser les coûts de production.

  • —-
  • Nevada Kid (Adios companeros) (Pour une bière remplie de dollars) (Per una bara piena di dollari)
    Italien de Demofilo Fidani (1971) **

    Les frère du bandit Hagen ont été tués par la famille de Nevada Kid…

    Avec Jack Betts, Gordon Mitchell, Klaus Kinski, Ray Saunders, Simonetta Vitelli, Benito Pacifico, Jeff Cameron…

     

  • —————————–
  • Giu le mani… Carogna ! (Django story) (The ballad of Django) (Haut les mains salaud !)
    de Demofilo Fidani (1972) * 

    Simonetta Vitteli


    Avec Jack Betts, Gordon Mitchell, Dino Strano, Benito Pacifico, Luciano Conti, Simonetta Vitelli

    La fine équipe de Demofilo Fidani à nouveau réunie, et sa paire d’as d’acteurs américains Jack Betts/Gordon Mitchell, le réalisateur joue un petit rôle dans le film. On aime ou on n’aime pas, mais ce n’est pas le Must du western-spaghetti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *