browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Tab Hunter / Le salaire de la violence (Gunman’s walk) / Hostile Guns

Posted by on 10 juillet 2018

Décès de Tab Hunter (11 juillet 1931-2018)

Belle gueule d’Hollywood, un des jeunes premiers les plus en vogue dans le Hollywood des années 1950-69, acteur et aussi chanteur.
Tab Hunter fait son coming out en 2007 dans son autobiographie Tab Hunter confidential : The making of a movie mtar, un best-seller dans lequel il révélait son homosexualité (il fut notamment l’amant d’Anthony Perkins), comme le fit Rock Hudson des années auparavant. Ce best-seller sera adapté en 2015 en documentaire, où ses amis Clint Eastwood, Debbie Reynolds et Robert Wagner évoquent sa carrière et sa personnalité.

Il dut cacher son homosexualité, car dans la prude Amérique de cete époque, cela aurait nuit à sa carrière.

avec Natalie Wood

♦ Les western avec Tab Hunter (A en tête d’affiche) :

Tempête sur le Texas (1953) de Ray Nazarro
Track of the cat (1954) de William Wellman
Collines brûlantes (1956) de Stuart Heisler (A)
Le salaire de la violence (1958) de Phil Karlson
Ceux de Cordura (1959) de Robert Rossen
Hostile guns (1967) de R.G. Springsteen
La vendetta e il mio perdono (1968) de Roberto Mauri
Juge et hors-la-loi (1972) de John Huston
Lust in the dust (1985) de Paul Bartel (A)
Et des séries : Le Virginien

ce documentaire sorti en octobre 2015 aux USA raconte la vie de l’acteur

Le salaire de la violence

Collines brûlantes – dessin : Didgiv

 

 


Gunman’s walk (Le salaire de la violence)
De Phil Karlson (1958)

Avec Van Heflin : Lee Hackett
Tab Hunter : Ed Hackett
Kathryn Grant : Clee Chouard
James Darren : Davy Hackett
Mickey Shaughnessy : shérif Motely
Et Edward Platt, Ray Teal, Bek Nelson, Will Wright, Dorothy Adams, Brett Halsey.

 
Jugé pour avoir tué un Indien, Ed Hackett est libéré grâce au faux témoignage de Sievert, un ami de son père. Il est à nouveau arrêté, pour le meurtre de Sievert cette fois, et s’enfuit de prison après avoir tué l’adjoint du shérif.

Frank Nugent, scénariste de La prisonnière du désert, a écrit ce petit western psychologique très original, que l’on doit au réalisateur de séries B Phil Karlson, et qui évoque un conflit entre générations, le thème du conflit générationnel père/fils sera aussi abordé quelques années plus tard dans Le plus sauvage d’entre tous, avec Paul Newman..

Tab Hunter surprend car il campe ici le fils psychopathe que défend son père, joué par Van Heflin, on retrouve ce schéma dans un autre western de l’époque, Le dernier train de Gun Hill.


Texas-Desperados (Hostile Guns)
de R.G. Springsteen (1967) *

Un Marshal prend un convoi de prisonniers pour les conduire au pénitentier, un des passagers est une femme qu’il aima jadis.

Avec George Montgomery, Yvonne De Carlo, Tab Hunter, Brian Donlevy, John Russell, Leo Gordon, Pedro Gonzalez Gonzalez, James Craig, Richard Arlen, Don ‘Red’ Barry, Roy Jenson, Fuzzy Knight

Un des derniers westerns d’Yvonne De Carlo, et dernier western du second couteau et singing cowboy Fuzzy Knight ; scénario original et belle distribution, mise en scène assez terne, comme l’acteur principal, George Montgomery.

Yvonne de Carlo by Didgiv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *