browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Hellgate (Les portes de l’enfer) / Timothy Carey

Posted by on 20 août 2015

Hellgate (Les portes de l’enfer)
de Charles Marquis Warren (1952) **

Avec Sterling Hayden, Joan Leslie, Ward Bond, James Arness, Peter Coe, Sheb Wooley, Timothy Carey, Edmund Cobb…

L’ancien soldat sudiste Gilman Hanley (Sterling Hayden) est marié à Ellen (Joan Leslie) et mène une vie paisible. Mais le jour où il reçoit et guérit un bandit confédéré blessé, il se retrouve devant la Justice, accusé d’être un sympathisant des hors-la-loi sudistes…

Western original appartenant aussi à la catégorie du « film de prison » et d’évasion, prison-forteresse située dans un désert à la frontière mexicaine avec des Indiens autour rendant toute tentative d’évasion risquée. Avec Joan Leslie, disparue en 2015.


Timothy Carey (Tim Carey) (Timothy Agoglia Carey) (11-3-1929/11-5-1994)


Né de père irlandais et de mère italienne, cet excellent second rôle a livré des performances extraordinaires –qui restent longtemps dans les mémoires- comme celle du soldat français qui a peur de mourir dans LES SENTIERS DE LA GLOIRE de Kubrick.
On l’a vu souvent dans la peau de désaxés et psychotiques, ou de crapules -dans un style proche de Bruce Dern- dans les westerns, son regard inquiétant à la Boris Karloff et sa mine patibulaire convenant particulièrement à ce type de rôles.

Il débute dans Au-delà du Missouri (en 1951) au côté de Clark Gable puis est un des affreux voyous membre du gang de motards de Lee Marvin dans L’EQUIPEE SAUVAGE en 1953, et le videur de maison close qui menace James Dean dans A l’EST d’EDEN en 55.
Quentin Tarantino a dédicacé son film RESERVOIR DOGS  à certains acteurs qui l’ont inspiré comme Timothy Carey. Ce dernier auditionna pour le rôle de Joe Cabot, mais Tarantino refusa, pensant qu’il ne correspondait pas au rôle.

dans Rio Conchos


Autres westerns
avec Timothy Carey :

Les aventuriers du Far West (1953) Série
Cowboy G-Men (1952)
Hellgate (Les portes de l’enfer) (1952)
Hopalong Cassidy (série) (1954)
La dernière caravane (1956) de Delmer Daves
Sheriff of Cochise (1956)
Naked Gun (1956) de Eddie Dew
Le shérif aux mains rouges (1959) de Joseph M. Newman
La vengeance aux deux visages (1961) de Marlon Brando
La farfelue de l’Arizona (1961) de Vincent Sherman
Rio Conchos (1964) de Gordon Douglas
Rawhide (1965) Série
La grande vallée (1966) Série
Gunsmoke (1958 et 1966) Série
La poursuite des tuniques bleues (1967) de Phil Karlson et Roger Corman
L’or des pistoleros (1967) de William A. Grahame
Cimarron (1968) Série
Le Virginien (Série)
Daniel Boone (Série, en 1968 et 70)

à droite, avec Claude Akins dans L’or des pistoleros

The Boy and The Pirates (1960)

Timothy Carey avec James Dean

dans la série Daniel Boone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *