browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Helen Gibson / Sharon Lynn / Jean Rouverol / Olive Thomas / Sally Blane

Posted by on 9 octobre 2014

Quelques actrices des années 1920-30 : Helen Gibson, Sharon Lynn, Jean Rouverol, Olive Thomas, Sally Blane…

Helen Gibson
La première reine du western  (1892-1977)

Vedette du muet, et seconde épouse du champion de rodéos et star de westerns Hoot Gibson. Cette actrice prolifique était aussi cascadeur ; elle est considérée comme la première grande cascadeuse d’Hollywood, et fut la doublure d’actrices comme Georgia Hale, Helen Holmes. Elle joua dans pas moins de 200 films, en grande majorité des westerns.
Devenue actrice de second plan dès les années 30 dans les films de John Wayne ou Gene Autry.

Ses westerns :
1912 : Ranch girls on a rampage
1913 : A girl of the range
1918 : The branded man ; Captured alive ; The robber ; Wolves of the range
1919 : The secret Peril ; The black horse bandit ; The canyon mystery ; Riding wild ; The rustlers ; Ace high ; Rustlers ; Gun Law ; Daring Danger
1920 : Wires down ; Winning the franchise ; Trail of the rails ; The payroll pirates ; The overland express ; The golden star bandit ; The ghosts of the canyon ; The daring daughter ; The broken Trestle ; Flirting with terror ; Clutch of the law ; Border watch dogs
1921 : No man’s woman ; The wolverine
1922 : Nine points of the law ;Thorobred
1927 : Heroes of the wild

1928 : The vanishing West
1931 : The lightning warrior ; The Cheyenne cyclone
1932 : Human targets de JP Mgowan; Single-handed Sanders ; Law and lawless
1933 : King of the arena
1934 : Wheels of destiny ; Rocky Rhodes ; The Way of the West
1935 : The Pecos Kid ; Cyclone of the saddle ; Fighting caballero ; Gun Play
1936 : Roarin’ leadLes vengeurs de Buffalo Bill (role de Calimity Jane) ; The lawless nineties ; Last of the Warren ; Winds of the wasteland
1937 : Range defenders ; Danger valley ; The luck of roaring Camp
1938 : The old barn dance ; Flaming frontiers
1939 : La chevauchée fantastique ; Southward Ho ; Spoilers of the range ; The Oregon trail ; New frontier (serial des ‘Three Mesquiteers’); The marshal of Mesa City ; Saga of death valley ; Cowboys from Texas
1940 : Covered wagon trails ; Deadwood Dick ; Young Bill Hickok ; The trail blazers
1941 : The singing hill avec le duo Gene Autry-Smiley Burnette ; Sheriff of Tombstone
1942 : The sombrero kid ; La vallée des hommes perdus
1943 : The brocked trail
1946 : The scarlet horseman
1949 : Cheyenne Cowboy ; Outcasts of the trail
1950 : Crooked river ; Fast on the draw ; Lonely hearts bandits ; Kansas en feu
1951 : The Dakota kid
1952 : The treasure of lost canyon ; Le traitre du Texas
1953 : Le déserteur de fort Alamo
1962 : L’homme qui tua Liberty Valance

The wolverine


Sharon Lynn (Lindsay La Verne) (Sharon Lynne)
(1901-1963)

Way Out West, Sharon Lynn, 1937 Premium Poster

Née D’Auvergne Sharon Lindsay au Texas, cette jolie brunette débute à Broadway et dans des musicals, elle est surtout connue au cinéma en 1937 par le rôle de l’inquiétante Lola de Laurel et Hardy au Far West, où elle chante Will you be my lovey-dovey ?
Elle joua dans d’autres westerns lors du passage au parlant, Tom’s gang (1927), The Cherokee kid (1927), The son of the golden West (1928).

Sharon Lynn


Jean Rouverol (1916-2017)


Actrice et scénariste américaine, elle fut « blacklistée », c’est-à-dire mise sur la liste noire des studios hollywoodiens lors de la chasse aux sorcière anticommuniste des années 1950. Elle débute dans IT’S A GIFT, comédie de W.C. Fields (1934). Elle joue dans quelques westerns, mais après avoir adhéré au Parti communiste américain en 1951, elle doit s’exiler au Mexique, continuant malgré tout d’écrire des scénarios, elle retourne aux USA dans les années 1960.
On la voit dans les westerns Bar 20 rides again (1935), The law West of Tombstone (1938), Western Jamboree (1938). Elle écrivit le scénario d’un épisode de La petite maison dans la prairie en 1974.


Olive Thomas
(1894-1920 à Neuilly-sur-Seine)

dessin de Didgiv

Oliveretta Elaine Duffy grandit dans le Pittsburgh industriel et est mariée à l’âge de 16 ans, elle divorce deux ans après.
Elle gagne un concours de plus belle fille à New York et rejoint les Ziegfield Follies, elle pose nue pour le célèbre peintre Alberto Vargas.
Triangle Pictures la prend sous contrat, et elle tourne alors des films dès 1916, son mariage avec Jack Pickford (le frère de Mary) va l’aider à se faire un nom dans le cinéma. A la fin des années 1920, elle est une star montante et avant Clara Bow, impose le look de « garçon ».

Chapeau melon et bottes… John Steed aurait aimé !

Elle meurt accidentellement empoisonnée au mercure au cours d’un voyage à Paris le 10 septembre 1920 avec Jack Pickford ; c’est une des plus grandes beautés de l’époque, et nombre des rôles qui furent attribués dès 1922 à Clara Bow lui seraient certainement revenus, si elle n’avait connu ce destin tragique.

Olive par Stanislaw (1915)

Scandale. Sa mort fut un des premiers scandales d’Hollywood. Certains parlent de suicide. On découvre que Jack Pickford est atteint de syphilis et que la bouteille de mercure lui a été prescrite par un médecin français. On conclut à une mort accidentelle, la jeune femme aurait bu le poison en pensant qu’il s’agissait d’aspirine.

célèbre portrait que Vargas fit en 1920… so romantic !


Sally Blane (1910-1997)


Sœur des comédiennes Polly Ann Young, Georgiana Young et Loretta Young, Sally Blane joue avec cette dernière à ses débuts dans LE CHEIKH (1921) puis on la voit dans les westerns :

Shootin’ irons (1927), Dead man’s curve (28), A horseman of the plains (28), The vanishing pioneer (28), King Cowboy (28), Outlawed (29), Heritage of the desert (32), Wild horse Mesa (1932), La flèche d’argent (34), Way down South (39), Fighting mad (39).

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommage rétro à Sally Blane…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *