browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Van Heflin / Tomahawk / Le raid (The raid)

Posted by on 5 août 2013

VAN HEFLIN (13-12-1910/23-7-1971)

 

Acteur de théâtre devenu un solide second couteau abonné aux rôles de durs, Van Heflin est surtout un acteur de films noirs, mais il a aussi joué dans quelques bons westerns.

Son rôle le plus marquant étant celui du fermier qui doit remettre aux autorités un bandit (Glenn Ford) que ses comparses vont tenter de délivrer… dans 3h. 10 Pour Yuma (1957) de Delmer Daves.
Devenu un grand classique, qui a eu droit à un remake dans les années 2000, ce western psychologique filmé en Noir et Blanc, et dans lequel le temps de l’action est celui du film, se déroule dans un lieu unique, la gare. On se souvient aussi de Heflin dans la peau du mousquetaire Athos dans LES TROIS MOUSQUETAIRES avec Lana Turner, en 1948, il reçut l’Oscar du meilleur second rôle pour JOHNNY EAGER.

Son premier western est une série B de Christy Cabanne, The outcasts of Poker flat en 1937, suivront La piste de Santa Fé (40) avec Errol Flynn, Tennesse Johnson (42) de W. Dieterle, Le sang de la terre (1948) de George Marshall avec Susan Hayward, sur la guerre de Sécession.

Puis Heflin joue le rôle du trappeur éclaireur Jim Bridger dans Tomahawk (1950), L’Homme des vallées perdues (53) de George Stevens, Le raid (The raid) (1954) de Hugo Fregonese, Ceux de Cordura en 1959 et il est  le marshal Wilcox de La diligence vers l’Ouest en 66. Il est la vedette d’un très bon western spaghetti en 1968 : Chacun pour soi.

Casting. Il refusa le rôle d’Elliot Ness de la série LES INCORRUPTIBLES, qui revint à Robert Stack.

Polar :
L’EMPRISE DU CRIME (1946) de Lewis Milestone

avec Angela Lansbury, Robert Coote, Gig Young

avec Glenn Ford


TOMAHAWK (1950) de George Sherman

Jim Bridger (Van Heflin) part pour Laramie négocier un accord avec un chef Sioux pour permettre le passage du chemin de fer sur ses territoires. Bridger fait le voyage avec son compagnon Sol (Jack Oakie), deux comédiens ambulants, une jeune Cheyenne, Monahseetah (Susan Cabot) et Dancy, un lieutenant (Alex Nicol)…

Et avec Yvonne De Carlo, Preston Foster, Tom Tully, John War Eagle, Rock Hudson, Ann Doran…

Adapté d’une histoire de Daniel Jarrett, un classique du western riche en rebondissements dans lequel Van Heflin incarne le célèbre « Mountain Man » (homme des montagnes) Jim Bridger qui servit de guide dans les guerres contre les Sioux et les Cheyennes. Il fut parmi les trappeurs qui créèrent la Rocky Mountain Fur company qui faisait le commerce des fourrures de castors (en concurrence avec l’American fur company). Jim Bridger a été interprété au cinéma par Tully Marshall (en 1923 et 1931), Edward Le Saint, Raymond Hatton, Will Wright, Leonard Mann et Gregg Palmer (entre autres).

C’est le deuxième western de Rock Hudson (qui aura bientôt la tête d’affiche dans les westerns), et aussi l’un des premiers pour Universal de Yvonne de Carlo, la femme tombant amoureuse de Jim Bridger. Elle passa son temps sur le tournage avec Rock Hudson avec qui elle se lia d’amitié. Susan Cabot campe l’ Indienne Monahseetah, George Sherman dirigera à nouveau cette comédienne en 1952 dans Au mépris des lois…

Yvonne de Carlo – dessin de Didgiv

Yvonne De Carlo, Alex Nicol

Van Heflin, Yvonne De Carlo


Le raid (The raid)
de Hugo Fregonese (1954) 

Avec Van Heflin, Anne Bancroft, Richard Boone, Lee Marvin, Tommy Rettig, Peter Graves, James Best, John Dierkes, Helen Ford, Douglas Spencer, Lee Aaker, Claude Akins, Edmund Cobb, William Schallert

Des prisonniers confédérés s’échappent d’une prison de l’Union et préparent un mauvais coup dans un petit village du Vermont…

Un film de série manufacturé par un solide artisan du genre, dans lequel on retrouve une belle palette de seconds rôles chevronnés du western, dont Lee Marvin et Claude Akins (Rio Bravo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *