browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Richard Harrison / Un colt et le diable (Anche nel West c’era una volta Dio) / Le shérif de Rockspring (Lo sceriffo di Rockspring) / Jesse et Lester, deux frères au lieu dit Trinita (Due fratelli in un posto chiamato Trinita)

Posted by on 28 avril 2014

Richard Harrison (26 mai 1935)

(cinerevue 1978)

Acteur américain tout en muscles dont la carrière s’étend des années 50 aux années 90, il débute dans des films de guerre américains puis devient une vedette de films d’espionnage, péplums et westerns italo-espagnols, le premier du genre (avant la trilogie de Leone), Duel au Texas (1963), puis :
Les trois implacables (1964), 100’000 dollars pour Ringo (1965) Italo-espagnol de Alberto de Martino, El Rojo (66), Avec Django, la mort est là (68), Uno dopo l’altro (68), Un colt et le Diable (68), Ni Sabata, ni Trinita, moi c’est Sartana (1970), Reverendo Colt (1970)…

Adios Cabalero (1970)… Creuse ta tombe Garringo, Sabata revient (71), On m’appelle King (1971), Acquasanta Joe (1971), Le shérif de Rockspring (71), Jesse & Lester – Jesse et Lester, due fratelli in un posto chiamato Trinita (1972), La longue chevauchée de la vengeance (72), Fabuleux Trinita (72), Spara Joe… e cosi sia ! (1972).

Dans les films de gladiateurs

Adios Caballero :


Un colt et le diable (Anche nel West c’era una volta Dio) (Entre Dios y el Diablo) (God was in the West, Too, at one time) (Between God, the devil and a winchester)
Italo-espagnol de Marino Girolami (1968) **

Un homme (Richard Harrison) possède la carte d’un trésor et demande à un guide (Juan Chasquisdo) de l’y conduire, ils sont traqués par des bandits.

Et avec Gilbert Roland, Ennio Girolami, Folco Lulli, Raf Baldassare, Dominique Boschero, Roberto Carmadiel, Humberto Sempere, Enzo G. Castellari, Mirella Pamphili.

Bon western de Marino Girolami, qui est le père de Enzo et Ennio, c’est une variante dans l’Ouest de L’île au trésor de R.Louis Stevenson.
Avec en vedette l’acteur américain de péplums Richard Harrison, que Girolami dirigera aussi dans Reverendo Colt en 1970.
JPG
  


Le shérif de Rockspring (Lo sceriffo di Rockspring)
Italien de Mario Sabatini (1971) *

Chaque année à Rockspring, une fête désigne un enfant choisi pour son courage, l’heureux élu en culottes courtes doit représenter l’ordre. Alors que le shérif est parti en mission, une fillette apprend qu’une famille est séquestrée par un bandit. Ce seront donc des enfants qui iront à son secours…

Avec Richard Harrison, Cosetta Greco, Marina Morgan, Donald O’Brien, Marino Sidri, Mimmo Bernardini, Sophia Kammara.

Un des deux westerns de Mario Sabatini. Histoire avec une bande de gamins, dont la VF est amputée à cause de la censure de l’époque (critique de la religion et des sectes).
Pour une fois et ce n’est pas coutume, un western-spaghetti sans trop de violence, destiné à toute la famille !
———————————————————————–

Westerns de Sophia Kammara (Sophia Roda) (Sophia Spentos) (Sophia Spentzos)

1971 : Creuse ta fosse, j’aurai ta peau ; Le shérif de Rockspring ; Les âmes damnées de Rio Chico
1972 : Le colt était son Dieu


Jesse et Lester, deux frères au lieu dit Trinita (Due fratelli in un posto chiamato Trinita) (Two brothers in Trinity) (Jesse & lester)
Italien de Renzo Genta (James London) et Richard Harrison (1972) *


Musique de Carlo Savina
Avec Richard Harrison, Donald O’Brien, Anna Zinneman, Gino Marturano, George Wang, John Bartha, Federico Boido.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *