browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Gene Tierney / La reine des rebelles (Belle Starr) / L’énigme du lac noir (The secret of Convict Lake) / Les trappeurs de l’Hudson (Hudson Bay)

Posted by on 11 mai 2014

GENE TIERNEY
(19-11-1920/6-11-1991)

gene tierneyExtraordinairement belle, grande et élancée, Gene Eliza Tierney posa comme modèle avant de faire ses débuts en 1940 dans un western où elle est la partenaire d’Henry Fonda, et pas des moindres, puisqu’il s’agit du Retour de Frank James, sous la direction de Fritz Lang. Elle en tournera cinq autres…

D’abord dans Les trappeurs de l’Hudson (1941), un film d’aventures se déroulant au XVIIe s. dans les contrées sauvages du Canada.

La même année, elle est resplendissante dans un autre western historique, dans la peau de Belle Starr, femme outlaw sudiste de La reine des rebelles avec Randolph Scott. Il faut attendre dix ans pour la revoir dans deux westerns, The secret of convict Lake (1951) avec Glenn Ford, et Le gaucho (Way Of a Gaucho)  (52) avec Richard Boone.

Gene Tierney by svetliaciok

Elle tourne enfin dans un film d’aventures se déroulant en 1620, Capitaine sans loi (1952) avec Spencer Tracy.

Gene Tierney reste avant tout célèbre pour son rôle dans LAURA en 1941, les critiques ne cessant d’admirer sa beauté.
Célèbre aussi pour des liaisons tumultueuses (avec Ali Khan, John F. Kennedy), des dépressions nerveuses et internements en clinique psychiatrique.

Gene Tierney

Sa dernière apparition est dans le soap SCRUPULES en 1980, avec la femme bionique Lindsay Wagner et Marie-France Pisier.
Elle cessera le cinéma définitivement après avoir épousé un millionnaire texan.

♣ Les polars de Gene Tierney :
THE SHANGHAI GESTURE (1941)
LAURA (1944)
LE MYSTERIEUX DOCTEUR KORVO (1949)
LES FORBANS DE LA NUIT (1950)
MARK DIXON, DETECTIVE (1950)
UNE AFFAIRE TROUBLANTE (1953)

Le retour de Frank James-Henry Fonda-Gene Tierney


 ———————————————————-
LA REINE DES REBELLES / D’Irving Cummings (1941, sorti en France en 1949) ****


Les Nordistes ont pris les terres de la famille de Belle Shirley (Gene Tierney) et pendu son père. Elle épouse Sam Starr (Randolph Scott) un guerrier confédéré et se lancent dans des pillages.

Et avec Dana Andrews, Shepperd Strudwick, Elizabeth Patterson, Chill Wills, Lousie Beavers, Joe Sawyer, Charles Middleton, Mae Marsh, Kermit Maynard, Juanita Moore, Elena Verdugo

Dans les années 40 les Américains raffolent de biographie romancée de bandits. Celle-ci, peu soucieuse de la réalité historique comme la plupart, narre l’histoire tragique de la fameuse outlaw Belle Starr au lendemain de la guerre de Sécession. Le film commence par un flash-back montrant les ruines de la demeure de Belle. Un Noir raconte à sa fille l’histoire de Belle… Quatre personnages s’articulent autour de Belle Starr : son frère Ed (Shepperd Strudwick), le major Thomas Grail et Sam Starr, l’officier sudiste qui n’accepte pas la défaite, joué par Randolph Scott, qui lui donne un côté aristocratique avec son élégance naturelle.
Allan Dwan donnera le rôle de Belle Starr à Jane Russell, dans Montana Belle, en 1952, Elsa Martinelli reprendra aussi le rôle dans un western italien en 1968. La musique d’Alfred Newman est reprise de celle de Vers sa destinée de John Ford.
Gene Tierney est magnifique.


Les trappeurs de l’Hudson (Hudson Bay)
De Irving Pichel (1941) ** 


Un trappeur fonde un empire autour de la baie d’Hudson, sympathise avec les Indiens, combat les Français, et convainc le roi Charles de financer une expédition pour conquérir les territoires vierges.

Avec Paul Muni, Gene Tierney, Laird Cregar, John Sutton, Virginia Field, Vincent Price, Chief Thundercloud, Montagu Love, Florence Bates, Chief John Big Tree, Jay Silverheels…

Hudson Bay
Un ‘pioneer picture’ et drame historique qui évoque l’histoire du Canada du 17e s. et s’inspire de la vie du Français Pierre Esprit-Radisson, explorateur et commerçant de fourrures qui vécut avec les Iroquois, et se battit avec les Anglais contre les Français, il devint citoyen anglais et mourut à Londres en 1710. Trois grands compositeurs à la musique : Cyril J. Mockridge, David Buttolph et Alfred Newman. C’est le 2e film et western de Gene Tierney, après Le retour de Frank James.

Vincent Price

Laird Cregar, Nigel Bruce, Vincent Price and Virginia Field


L’énigme du lac noir (The secret of Convict Lake)
de Michael Gordon (1951) **** 


1871. Un homme qui fut injustement accusé de vol, s’évade avec 5 autres détenus d’un pénitentier du Nevada, lors d’une tempête de neige ils trouvent refuge dans un village habité seulement par des femmes, la plupart épouses de prospecteurs itinérants. Il recherche l’homme qui l’a fait enfermer pour le tuer, et tombe amoureux de sa promise…

Avec Glenn Ford, Gene Tierney, Ethel Barrymore, Zachary Scott, Ann Dvorak, Helen Wescott, Jeanette Nolan, Tom London, Dale Robertson

Dana Andrews et Linda Darnell étaient initialement prévus pour être les vedettes de ce western mélodramatique en N&B, qui fut également titré L’énigme du lac noir, même si le romantisme, la psychologie, l’action et l’émotion priment sur le suspense.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *