browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Ida Galli (Evelyn Stewart) / Il coltello di ghiaccio (Knife of ice)

Posted by on 3 avril 2014
Ida Galli (Evelyn Stewart) (Eveline Stewart) (Arianna Galli) (Priscila Steele) (Ina Gali) (Adrianna Heston) (Isli Oberon) (9 avril 1942 à Sestola)

 Westerns avec l’Italienne Ida Galli :

A l’assaut du fort texan (A l’assaut du Fort Worth) (1964) italo-espagnol de Alberto de Martino
Le dollar troué (1965) de Giorgio Ferroni
Creuse ta fosse, j’aurai ta peau (1965) de José Antonio de la Loma et Edoardo Mulargia
Adios Gringo (1965) de Giorgio Stegani
Sept colts du tonnerre (1966) de Romolo Guerrieri
Django tire le premier (1966) de Alberto de Martino
Son nom crie vengeance (1968) de Mario Caiano
Trois croix pour ne pas mourir (1969) de Sergio Garrone
Avec Django, ça va saigner (1968) de Paolo Binachini
Ciak Mull (L’uomo della vendetta) (1970) de Enzo Barboni
Concerto per pistola solista (1970) de Michele Lupo
Les quatre pistoleros de Santa Trinita (1971) de Giorgio Cristallini
Lo chiamavano Tresette… giocava sempre col morto (1973) de Giuliano Carnimeo

Gialli : 
LE CORPS ET LE FOUET (1963)
L’ADORABLE CORPS DE DEBORAH (1968)
LA QUEUE DU SCORPION (1971)
UN PAPILLON AUX AILES ENSANGLANTEES (1971)
EXORCISME TRAGIQUE (1972)
IL COLTELLO DI GHIACIO (1972)
LE ORME (1975)
L’EMMUREE VIVANTE (1977)

Polars :
BRACELETS DE SANG (1975) d’Umberto Lenzi

Un papillon aux ailes ensanglantées

 

♠ Ciak Mull (1970) de E.B. Clucher avec Leonard Mann :

Adios Gringo (1965) :


Il coltello di ghiaccio (Knife of ice)-Italien de Umberto Lenzi (1972) ***

Adolescente, Martha assista à la mort de ses parents dans un accident de train. Traumatisée, elle vit adulte avec son oncle Ralph dans la campagne espagnole. Son cousin est retrouvé mort, un maniaque sexuel rôde alentours.

Avec Carroll Baker, Alan Scott, Ida Galli, Eduardo Fajardo, Silvia Monelli, George Rigaud, Dada Gallotti, Carla Mancini, Agata Lys

L’Américaine Carroll Baker revient au giallo au galop, après L’ADORABLE CORPS DE DEBORAH (1968) et la trilogie d’Umberto Lenzi (UNE FOLLE ENVIE D’AIMER, SI DOUCES, SI PERVERSES et PARANOIA en 1969-70), qui reste le Must du genre. Avec aussi l’actrice et chanteuse espagnole Agata Lys.

agata lys

Agata Lys, la nouvelle Marilyn…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *