browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Robert Fuller / The gatling gun / Mustang country / Donner Pass : the road to survival

Posted by on 29 juillet 2014

Robert Fuller
(29-7-1933)

Robert FullerLe New-yorkais Robert Fuller est devenu populaire auprès du public américain en tenant les rôles principaux de deux séries western, Laramie (1959-63), où il partageait l’affiche avec John Smith, et La grande caravane (1963-65), pour cette dernière il remplaça Robert Horton un an après que celui-ci quitta la série…

Robert FullerIl a 19 ans quand il joue dans Les rebelles de San Antone, la guerre en Corée interrompit le début de sa carrière d’acteur, puis au retour il obtint un petit rôle dans La loi du Seigneur en 1956 avec Gary Cooper, on le retrouve dans Le retour des sept en 1966, suite des Sept mercenaires et la même année dans Sans foi ni loi de Earl Bellamy.
Il va atteindre la célébrité en jouant dans de nombreuses séries westerns La grande vallée, Le VirginienThe restless gun, U.S. Marshal, Adventures of Rin Tin Tin, The life and legend of Wyatt Earp avec Hugh O’Brian, Cimarron city, Lawman, puis c’est le succès avec Laramie. Comme son copain James Drury, qu’il a rencontré dans les studios de la MGM en 1954, Robert Fuller ne veut à l’époque tourner que dans des westerns, c’est ainsi qu’ il accepte de jouer avec John McIntire dans La grande caravane… Dans les années 70, il sera célèbre pour une série mais qui n’est pas un western : EMERGENCY !, dans le rôle du docteur Brackett et on le retrouve encore dans une série western, Le cavalier solitaire dans les années 80, avec Lee Horsley, un petit rôle dans Maverick (1994).
Son dernier rôle dans une fiction est celui de Wade Harper dans quatre épisodes de WALKER TEXAS RANGER entre 1997 et 2001.


Westerns (films et téléfilms) dans lesquels il a joué
 :
Les rebelles de san Antone (1952-53) de Joseph Kane.
La blonde du Far West (1953) de David Butler avec Howard Keel.
Il est en vedette de Sans foi ni loi (1965) dans le rôle d’un officier nordiste qui tente de récupérer un butin de guerre volé par des Sudistes… avec la très jolie Jocelyn Lane.

Robert Fuller, Yul Brynner

Le retour des sept (1966) de Burt Kennedy avec Yul Brynner qui retrouve son rôle de Chris dans Les sept mercenaires, tandis que Robert Fuller joue Vin. (Très belles photos du tournage  sur: http://www.seven-in-alicante.com/escandella/seite.htm)
The gatling gun (1971) de Robert Gordon avec Guy Stockwell : un navet !
Mustang country (76), dernier film de Joel McCrea.
Donner pass : The road to survival (1978) en vedette…
THE WILDEST WEST SHOW OF THE STARS (1986) de Tony Charmoli avec Army Archerd, Dirk Benedict, Linda Blair. Ce n’est pas un western : des stars de la télévision du cinéma et de la musique s’affrontent dans un rodeo moderne, Glenn Campbell et Tammy Wynette chantent devant le public.
Bonanza : the next generation (88) de William F. Claxton avec Robert Fuller, John Ireland, Peter Mark Richman. La saga des Cartwright continue avec les enfants de Ben, Hoss et Little Joe…
Maverick (1994) avec Mel Gibson. Fuller a un petit rôle, celui d’un joueur de poker sur le bateau…

Polar :
PLUS DURE SERA LA CHUTE (1956)

Chanson. Robert Fuller est aussi chanteur, il enregistra en 1967 un album en Allemagne, avec des chansons en Allemand, comme Ein Einsamer Cow boy, ou Adios Mexicana (Uber Auf der Welt).
Amis. Julie London, Doug McClure, James Coburn, Ernest Borgnine, Ronald Reagan, Robert Conrad (entre autres), son meilleur ami est James Drury, et il est venu jouer dans deux épisodes de sa série Le Virginien en 1967 et 1971… (Source : imdb.com)

♦ Sans foi ni loi (chanson de Marty Robbins) :

Robert Fuller par FCARLOS


The gatling gun
de Robert Gordon (1971)

Docteur Gatling a inventé une machine de guerre bien plus forte que les colts, les fusils des cow-boys ou les arcs des Indiens…

Avec Guy Stockwell, Robert Fuller, BarBara Luna, Patrick Wayne, John Carradine, Woody Strode, Pat Buttram, Carlos Riva, Kalai Strode…

Western avec de belles scènes d’action mais à la réalisation approximative, on sent le manque de moyens (avec l’impression de voir un mauvais téléfilm), les bons westerns à cette époque se tournent plutôt du côté d’Alméria.
Dans un petit rôle d’Indien, le fils de Woody Strode, lequel a un second rôle.


Mustang country
de John C. Champion (1976) *** 

Une célèbre vedette de rodéo croise le chemin d’un jeune Indien orphelin en chassant un étalon sauvage.

Avec Joel McCrea, Robert Fuller, Patrick Wayne, Nika Mina.

Dernier film de Joel McCrea, qui incarne dans ce western familial une célébrité vieillissante des rodéos, au côté de Robert Fuller et de Patrick Wayne. Tourné au Banff National Park.


Donner Pass : the road to survival
Téléfilm de James L. Conway (1978) * 

Donner Pass: The Road to Survival~78~Robert Fuller~RARE
Avec Robert Fuller, Andrew Pine, Michael Callan, Diane McBain, John Anderson, John Doucette, Royal Dano, Whit Bissell

Les aventures d’une caravane de colons qui se rendent en Californie, en 1846.

Des grands second couteaux du western : John Anderson, Royal Dano, Whit Bissel. Mais la réalisation laisse à désirer…

Robert Fuller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *