browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Peter Fonda / The hired hand

Posted by on 15 août 2019
Décès de Peter Fonda (23-02-1940/2019)

Peter Fonda

L’homme sans frontière (ciné revue 1971)

Avec le méga-succès d’EASY RIDER, dans lequel il jouait un motard idéaliste, Peter Fonda est devenu un des plus grands représentants, avec son pote Dennis Hopper, de la contre-culture américaine qui éclot dans les années 1960, en pleine période de contestation de la guerre du Vietnam. À cette époque, Peter « a plongé tête baissée dans la mer de drogues et de liberté sexuelle», ce qui causa son divorce en 1972, d’après ses propres écrits dans ses mémoires.

C’est le fils de l’acteur Henry Fonda, et le frère de Jane Fonda. Son enfance fut marquée par le suicide de sa mère dans un hôpital psychiatrique (elle se trancha la gorge), Peter avait alors 10 ans (et Jane 12 ans). Leur père raconta qu’elle était morte d’une crise cardiaque, Peter apprit la vérité 10 ans plus tard. Il fut par la suite longtemps brouillé avec son papa, avec lequel il se réconcilia de longues années après, lui offrant même un rôle dans son film WANDA NEVADA. Peter Fonda a eu 2 enfants, dont l’actrice Bridget Fonda.
Il a réalisé trois films, dont le western minimaliste L’homme sans frontière, en 1971.

Il débute en 1962 dans un épisode de La grande caravane, et a un petit rôle dans Le mors aux dents (1965). En 1966, Fonda joue le fils de Will Kane (héros du Train sifflera trois fois) dans le téléfilm High Noon : the clock strikes Noon again.

On l’a vu dans quatre autres westerns depuis :
Wanda Nevada, qu’il a réalisé…
Hawken’s breed (1987), La tempête (1998), une adaptation de Shakespeare dans les bayous du Mississippi lors de la guerre de Sécession…
South of Heaven, West of Hell (2000) du chanteur country Dwight Yoakam, le remake de 3h10 pour Yuma (en 2008)…
Et enfin
American Bandits : Frank and Jesse James (2010), seulement sorti en vidéo aux USA selon mes sources.
Il obtint l’Oscar du meilleur acteur en 1998 pour le drame L’OR DE LA VIE.

avec Yul Brynner… Les rescapés du futur est la suite de MONDWEST

Il est décédé de problèmes respiratoires dûs à un cancer du poumon, dans sa maison de Los Angeles (il était né à New-York).

Avec James Dean, Marlon Brando, Jack Nicholson, Dennis Hopper… Un des grands rebelles du cinéma du XXe siècle.

————————————

L’homme sans frontière (The hired hand)
de Peter Fonda  (1971) ****

Le cowboy Harry (Peter Fonda), lassé de sa vie d’errance, est de retour chez lui, accompagné de son compagnon d’infortune (Warren Oates), sa femme (Verna Bloom), qui ne pensait plus à lui, croit que tout peut recommencer…

Et avec Robert Pratt, Severn Darden, Rita Rogers, Ann Doran, Larry Hagman.

Après le formidable succès d’EASY RIDER, icône cinématographique de la contre-culture américaine, les studios Universal offrirent aux deux stars du film, Peter Fonda et Dennis Hopper, de réaliser chacun leur premier film. Dennis Hopper réalisa de son côté The Last Movie.
Pour Peter Fonda, L’homme sans frontière est un coup de maître. Il signe un western épuré et dramatique avec beaucoup de sensibilité et de nostalgie, abordant des thèmes comme la loyauté, l’amitié  et l’amour. Tourné au Nouveau-Mexique.
Magnifiques images du célèbre chef opérateur Vilmos Zsigmond.
Renié par le producteur Universal, le film fut retiré de l’affiche au bout d’une semaine d’exploitation. En 2001, à l’initiative de Martin Scorsese, une version restaurée put sortir en salles puis en DVD.

Peter Fonda L'homme sans frontière (The hired hand) (ciné revue 1971)

(ciné revue 1971)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *