browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Errol Flynn / Montana / La piste de Santa Fe (Santa Fe Trail) / San Antonio / Les conquérants (Dodge City)

Posted by on 20 juin 2014

ERROL FLYNN (20-6-1909/ 14-10-1959)

San Antonio-dessin de Didgiv

La vie d’Errol Leslie Thomson Flynn est un véritable roman. Né en Tasmanie en 1909, ce fils de colonial est un enfant intenable, ses parents doivent le placer en pension, où il se montre excellent au football et en gymnastique, mais aussi à la boxe.

Dessin de Didgiv

A 20 ans, il part à l’aventure sur un navire destination la Nouvelle Guinée, là, il tombe amoureux de la femme d’un haut fonctionnaire, puis il accepte un job de contrôleur de plantations de cocotiers, il devra organiser la pendaison d’une dizaine de coupeurs de têtes, et recueille une jeune canaque qui a échappé aux cannibales, part en haute mer à la recherche d’or… et bien d’autres péripéties, difficile de démêler l’écheveau du fictif et du réel dans le fil de sa vie…

dessin Didgiv

Normal qu’il se sente à l’aise dans les rôles d’aventuriers qui lui vont comme un gant. Flynn est à l’écran un des descendants de Douglas Fairbanks Sr., jouant dans les grands films d’aventures et de cape et d’épée, il interprète Christian Fletcher, dans l’histoire des mutinés du Bounty, son premier film en 1933 puis CAPITAINE BLOOD …et ressuscite Robin des Bois en 1938.

dessin Didgiv

Côté westerns, Errol Flynn personnifie à merveille le personnage de « Nettoyeur », un Texan qui devient shérif pour mettre de l’ordre dans un Dodge City grouillant de crapules, c’était dans Les conquérants (1939) de Michael Curtiz, avec Olivia de Havilland… un des 9 films qu’Errol Flynn a tournés avec cette actrice.

Dans La caravane héroique, l’année suivante, il campe un officier nordiste qui doit empêcher des Sudistes de voler l’or de la ville, il a le premier rôle devant Randolph Scott et Humphrey Bogart ;  dans La piste de Santa-Fe (1940), il est un aventurier amoureux de Kit Carson Holliday (Olivia de Havilland) et ami du général Custer, qu’interprète le futur Président des USA, Ronald Reagan…

En 1941, cette fois, il incarne lui-même Custer dans La charge fantastique (1941) de Raoul Walsh avec encore Olivia de Havilland. Il se retrouve plongé dans le San Francisco des années 1880, en champion de boxe dans Gentleman Jim (1942). Dans San Antonio (1945), il est encore un « Nettoyeur », dont la danseuse de saloon Alexis Smith, qui travaille pour le méchant, tombe amoureuse…

Son 6e western est La rivière d’argent (1948) de Raoul Walsh, il n’est plus vraiment un héros, mais incarne le tenancier sans scrupules d’une maison de jeux à Silver City… et c’est la belle Ann Sheridan qui s’abandonne dans ses bras…

Puis, Flynn campe un éleveur de moutons australien en lutte contre des gros ranchers du Montana dans Montana (1950) il y retrouve Alexis Smith…
Errol Flynn tournera encore dans La révolte des dieux rouges en 1950.

dessin de Didgiv

♦ Ami canin.
Un des meilleurs amis d’Errol Flynn était son chien Arno, que lui donna le producteur Robert Lord. Le toutou suivait son maître partout, sur les plateaux de tournage, dans les soirées mondaines, aux projections et sur son yacht le Sirocco, c’est donc un chien qui avait le pied… euh la patte marine.

♣ Alcool. Pendant le tournage des Conquérants, Flynn arrive tout le temps bourré. Raoul Walsh interdit alors l’alcool sur les plateaux de tournage. Walsh est heureux de voir que désormais Errol mange des oranges. Une ruse de l’acteur : il avait utilisé une seringue pour imbiber ces oranges d’alcool !

Julie Bishop et Errol Flynn – NORTHERN PURSUIT

dessin de Didgiv

La rivière d’argent (1948) :

Alexis Smith, Errol Flynn by Aresia

par Aresia, fan d’Errol Flynn


Les conquérants (Dodge City)
De Michael Curtiz (1939) ****


1872 à Dodge City. Un conducteur de bestiaux (Errol Flynn) vient mettre de l’ordre dans la ville, dont les notables le nomment shérif, afin de mettre un terme aux agissements d’une bande de malfrats et de joueurs professionnels…

Et avec avec Olivia de Havilland, Ann Sheridan, Bruce Cabot, Frank McHugh, Alan Hale, John Little, Henry Travers, Henry O’Neill, Victor Jory, Guinn ‘big boy’ Williams, Gloria Holden, Ward Bond, Douglas Fowley, Monte Blue.

Pour son premier western tout à la gloire des pionniers de l’Ouest, Errol Flynn impose le modèle du cowboy étranger venant mettre de l’ordre dans une ville grouillant de crapules, joueurs et hors-la-loi… modèle qui sera repris dans de nombreux westerns des années 50, puis dans les films italiens et américains avec Clint Eastwood dans les années 60-70.
C’est aussi le premier western de Olivia De Havilland, et le 5e des neuf films qu’elle a tournés avec Errol Flynn (deux autres sont des westerns).
Ann Sheridan joue une danseuse et chanteuse de saloon pleine de charme (mais son personnage n’est pas très étoffé), Bruce Cabot et Victor Jory sont les grands méchants loups et Alan Hale campe avec sa bonhommie habituelle le compère débonnaire du héros.

Ann Sheridan

Victor Jory, Bruce Cabot, Alan Hale, Errol Flynn, Douglas Fowley

Olivia de Havillaand, Errol Flynn

Ann Sheridan divertit les cowboys de Dodge City..

 


La piste de Santa Fe (Santa Fe Trail)
de Michael Curtiz (1940) ***


L’histoire de Jeb Stuart, sa romance avec Kit Carson Holliday, son amitié avec George Custer et sa lutte contre John Brown au temps de la guerre civile.

Avec Errol Flynn, Olivia de Havilland, Raymond Massey, Ronald Reagan, Alan Hale, William Lundigan, Van Heflin, Gene Reynolds, Guinn Big Boy Williams, Alan Baxter, John Litel, Frank Wilcox, Ward Bond, Edmund Cobb, Addison Richards, Roy Barcroft, Al Bridge, Russell Hicks, Trevor Bardette, Mitzi Green, Nestor Paiva, Ken Curtis…

L’acteur et aventurier Errol Flynn, qui n’avait pas pu obtenir le rôle de Rhett Butler en 1939, se console avec de bons westerns comme celui-ci, à une époque où le genre refleurit sur les écrans. Ronald Reagan y interprète le rôle de Custer, qu’incarnera Flynn lui-même l’année suivante dans La charge fantastique. 2e western, après Les conquérants, de Flynn avec De Havilland. Distribution éblouissante.


MONTANA De Ray Enright et Raoul Walsh (1948-49-50)  ***

1879. Un éleveur de moutons australien (Errol Flynn) projette de traverser le Montana, et affronte de grands ranchers terriens dont une riche propriétaire de bétail (Alexis Smith) qui va tomber amoureuse de lui…

Et avec S.Z. Sakall, Douglas Kennedy, James Brown, Ian MacDonald, Dorothy Adams, Monte Blue, Lane Chandler, Nacho Galindo, Nita Talbot.

Sur un scénario de Borden Chase, ce western au rythme allègre réalisé en 1948 évoque la lutte entre bouviers et bergers, on retrouvera ce thème dans La vallée de la poudre avec Glenn Ford en 1958.

Belle musique de David Buttolph, on a droit à une chanson Reckon I’m in love chantée par Errol Flynn et l’actrice Alexis Smith. Tous deux ont fait cinq films ensemble, dont San Antonio en 1945.

 ———————————————

San Antonio (1945) ***

De David Butler
Scénario : Alan Le May, W.R. Burnett-Musique : Max Steiner

Avec : Errol Flynn (Clay Ardin), Alexis Smith (Jeanne Star), S.Z. Sakall (Sacha), Victor Francen (Legare), Florence Bates (Henrietta), John Litel (Charlie).
Et Paul Kelly, Monte Blue, Robert Barrat, Tom Tyler, Victor Adamson, Art Mix, Hal Taliaferro, Dan White, John Compton.

En 1877, un cow-boy de retour au Texas pourchasse un gang de voleurs de bétail qui sévissent à la frontière. Il va prouver qu’à leur tête se trouve un des hommes d’affaires les plus puissants de San Antonio, et tomber amoureux d’une jolie danseuse et chanteuse de saloon new-yorkaise.

Un rôle de “nettoyeur” dans la grande tradition du western pour Errol Flynn, qui flirte avec la jolie chanteuse de saloon jouée par la Canadienne Alexis Smith, qui était une amie proche de l’acteur.
Ils avaient déjà joué ensemble dans DIVE BOMBER (1941) et GENTLEMAN JIM (1942), il en feront encore deux après dont le western Montana en 1950.
Errol Flynn n’aimait pas trop se voir dans des westerns, se trouvant trop « british » et sophistiqué pour le genre, il se décrivait comme le « Roy Rogers des riches » ! Celui-ci est un des huit westerns qu’il a tournés, le meilleur étant sans doute La charge fantastique (1941), où il incarnait le général Custer.

Flynn apprit à jouer de la guitare pour une des scènes, où il chante Put your Little Foot Out, une des trois chansons du film. Une autre de ces chansons, Some Sunday Morning (Ted Koehler/Ray Heindorf/M.K. Jerome), reçut une nomination aux Oscars, la chanson est celle que chante Alexis Smith, mais elle est doublée… Le studio réutilisa en outre le thème musical de Max Steiner de DODGE CITY dans ce western.
Le film est sorti en France en 1947.

dessin de Didgiv

San Antonio

x

2 Responses to Errol Flynn / Montana / La piste de Santa Fe (Santa Fe Trail) / San Antonio / Les conquérants (Dodge City)

xx
  1. Inga

    un très beau texte et de superbes dessins, quel travail pour construire un tel site – toutes mes félicitations! je reviendrai sans doute pour lire les autres articles!

    • did

      merci Inga de ta visite, et content que tu aimes, j’espère que j’ai bien restitué ce qu’était Errol Flynn, ton acteur préféré…
      Didier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *