browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Estella Blain / Valerie Lagrange / Andrea Parisy / Yvette Lebon / Marie-Ange Aniès

Posted by on 9 février 2015

Actrices françaises… des années 1960-70

 

Estella Blain (1930-1982)

Estella Blain (Ciné revue février 1961)
Née à Paris, mariée à Gérard Blain, chanteuse et actrice connue pour DANS LES GRIFFES DU MANIAQUE (1966), LE FAUVE EST LACHE (59), ANGELIQUE ET LE ROY (66) où elle était Mme de Montespan. Elle se suicide d’une balle dans la tête en 1982.
Autres films : LES COLLEGIENNES (1957), LES DRAGUEURS (59), COLERE FROIDE (60), L’AUBERGE DU CHEVAL BLANC (60), LA CORDE AU COU (65), LE MOUTON ENRAGE (74).

Estella Blain

cinerevue (octobre 1969)

Estella Blain-

cinerevue 16 mars 1972


Valérie Lagrange

Parisienne née Isabelle Charaudeau en 1942, actrice et chanteuse elle a un site officiel :


LA JUMENT VERTE (1959)… LA FRANçAISE ET l’AMOUR (60), LE GIGOLO (60), CAPITAINE MORGAN (60), LA SALAMANDRE d’OR (62), HARDI PARDAILLAN ! (64), LA RONDE (64), LES TRIBULATIONS d’UN CHINOIS EN CHINE (65), UN HOMME à ABATTRE (67), SATYRICON (69), LE LIT DE LA VIERGE (71), LE BON ET LES MECHANTS (76)


Andréa Parisy (Andrée Parizy) (Andrée Pariz) (4-12-1935/27-4-2014)


Décès le 27 avril 2014 d’Andréa Parisy, « brunette french leading lady of the sixties » (ainsi définie par imdb.com, site cinéma de référence américain), actrice française qui campait Sœur Marie-Odile, la religieuse résistante de La grande vadrouille, un des plus grands succès du cinéma français : c’est elle qui conduisait Louis De Funès (avec qui elle jouait dans Le petit baigneur), Bourvil et les Anglais dans et les cachait dans les tonneaux de vin vides, avant de les mener aux planeurs, et elle donnait la réplique à Bébel dans Cent mille dollars au soleil.
Elle débute dans L’esclave d’Yves Ciampi en 1953 puis joue les jeunes filles souvent bourgeoises et émancipées aux mœurs libres dans Les tricheurs (1958), L’ambitieuse (1959), elle est une autostoppeuse dans Les petits matins (62) et une stripteaseuse dans Dragées au poivre (63). Avec son côté aristocratique, Andréa Parisy n’aura ensuite aucun mal à se mettre dans la peau de la baronne Seychelles du Hautpas dans Un grand seigneur (65) ou dans celle de l’archiduchesse Stéphanie de Mayerling (1968)… Elle se retirera du métier en 2001.


Yvette Lebon
(14-8-1910-28-7-2014)

Décès le 28 juillet à Cannes de cette actrice qui était la doyenne des actrices françaises (103 ans), elle était connue pour avoir joué dans MARINELLA avec Tino Rossi en 1936, et avoir été la maîtresse de Sacha Guitry qui lui donna des rôles dans ses pièces et films.
Elle joue en 1963 une senora dans Le signe de Zorro de Mario Caiano avec Sean Flynn (le fils d’Errol) et la même année Alice dans SCARAMOUCHE avec Gérard Barray.
Yvette Lebon


Aniès Marie-Ange (Marie-Ange Anies) (Née le 6 juillet 1942 à Villefranche-sur-Saône)


Co-scénariste des Pétroleuses, western français de Christian-Jaque avec Brigitte Bardot et Claudia Cardinale en 1971 (elle y jouait le rôle de Constance), Marie-Ange Aniès a tourné dans une poignée de films des années 60, et fait la couverture de magazines, des seconds rôles au côté de Anthony Perkins (LE SCANDALE de Chabrol), elle est une courtisane dans HISTOIRES EXTRAORDINAIRES en 1968, joue dans LA TOUR DE NESLE (68), et aurait aussi eu un rôle dans BARBARELLA, mais certainement gommé au montage car nulle trace d’elle dans le générique du film…

par Depardon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *