browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Eleonora Giorgi / Les rangers défient les karatékas

Posted by on 6 août 2014
Eleonora Giorgi  (21 octobre 1953)

Eleonora Giorgi cinérevue 1974

Née de père romain et de mère hongroise, cette actrice, réalisatrice, scénariste et productrice italienne débute dans les années 70, dans un film d’horreur et le western européen kung-fu Les rangers défient les karatékas (1973).

Eleonora Giorgi

1973 – cine revue

Vue également dans FELLINI ROMA, IL BACIO, LA SBANDATA, CARESSES BOURGEOISES, PECHE VENIEL avec Laura Antonelli, des gialli comme LA TARENTULE AU VENTRE NOIR (1971) de Paolo Cavara ou INFERNO de Dario Argento, DERRIERE LA PORTE de Liliana Cavani, elle s’est retirée du circuit en 2009.

Eleonora Giorgi

cinérevue 1974

 

 

 


Les rangers défient les karatékas (Tutti per uno… Botte per tutti)
Italo-hispano-ouest allemand de Bruno Corbucci (1973) * 

Avec George Eastman, Giancarlo Prette, Karin Schubert, Cris Huerta, Leo Anchoriz, Eduardo Fajardo, Chen Lee, Carlo Rustichelli, Eleonora Giorgi

Inspiré des Trois Mousquetaires, un film tourné à Almeria qui marie le western et le kung fu, avec dans une scène de nu celle qui jouait la Reine d’Espagne dans La folie des grandeurs, l’Allemande Karin Schubert, qui fera une reconversion dans le cinéma érotique. Elle campe ici une espionne déguisée en jolie doctoresse cherchant de l’or pour un dictateur mexicain. Elle avait joué en 1970 dans un autre western spaghetti, Companeros, avec Franco Nero.
Karin Schubert retrouvera George Eastman dans l’érotique BLACK EMMANUELLE AUTOUR DU MONDE en 1977.

Karin Schubert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *