browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

George Eastman / Le salaire de la haine (Odia il prossimo tuo) / Trinita, prépare ton cercueil (Preparati la bara !) (Viva Django !) (Django, prépare ton cercueil)

Posted by on 18 avril 2014

George Eastman
(George Histman) (Gigi Montefiori) (Lew Cooper) (G.L. Eastman) (Luigi Montefiori) (Luca Montefiori) (Gabriele Duma) (John Cart) (Alex Carver) (16-08-1942)

Luigi Montefiori de son vrai nom est un acteur, scénariste et réalisateur italien, un des grands noms du western-spaghetti. Il fut au départ créateur d’œuvres artistiques pour des agences gênoises avant de migrer à Rome en 1966.
Il prit d’abord le pseudonyme de George Histman puis George Eastman, qui fait écho à… Eastwood. Sa taille athlétique et son air mençant lui valent d’interpréter assez souvent des personnages inquiétants, mais aussi des héros.

Il devient un acteur fétiche et scénariste de Joe d’Amato, dans des films horrifiques et érotiques. Il jouait un cannibale fou dans son ANTROPOPHAGUS en 1980, performance restée dans les mémoires (il était le producteur du film). Enfin, des films de SF dans les années 80, bref, on peut dire qu’il s’est essayé à tous les cinémas de genre.
Eastman a écrit les scénarios des westerns (outre ceux cités ci-dessous) : Bill Cormack le fédéré (1975), Keoma (1976). Et 2020 Texas gladiators (82), qu’il a aussi co-réalisé avec Joe d’Amato, c’est un mélange de Mad Max post-apocalyptique et de western.

Il est révélé dès son premier film, Django tire le premier en 1966, il apparaît dans l’épilogue final, vêtu d’un poncho… On se souvient aussi de l’aventurier endetté Lucas qui accepte de convoyer au Mexique un chargement de papier, qui est en fait de la fausse monnaie dans Poker au colt (1967)…

Puis, il interprète :

Django dans Le dernier tueur (1967)
Django dans
Django le taciturne (1967)

Mon nom est Pécos (1967)
Ramon dans Le dernier tueur (1967)
Lucas dans Un poker di pistole (Poker au colt) (1967)
Larry Blakie dans Il mio corpo per un poker (The Belle Starr Story) (1968)
Lucas dans Trinita, prépare ton cercueil (1968)
Gary Stevens dans Le salaire de la haine (68)
Baby doll dans Griffe pour griffe (1969)
Hondo dans Ciak Mull (1970) (et scénario, non crédité)
Chaco dans Chaco (1971)
Docteur Benton dans Quel maledetto giorno della resa dei conti (1971)
Charlie dans Fais attention Ben, Charlie arrive (1972) (et scénario)
Black Burton dans L’appel de la forêt (1972) avec Charlton Heston
Les rangers défient les karatékas (1973)
Don Aragon dans Scalawag (1973) de Kirk Douglas
Don Caputo dans Pour un dollar d’argent (1976)

♦ Ciak Mull (The unholy four) :

——————————————————

Le salaire de la haine (Odia il prossimo tuo)
Italien de Ferdinando Baldi (1968) * 

Kent Dakota veut venger la mort de son frère, tué par un célèbre pistolero nommé Stevens.

Avec Spiros Focas (aka Clyde Garner), George Eastman, Nicoletta Machiavelli, Horst Frank, Ivy Holzer, Franco Fantasia, Giovanni Ivan Scratuglia, Remo de Angelis…

Banale et violente histoire de vengeance -comme de nombreux westerns italiens- qui réunit deux grands noms du genre, le ténébreux George Eastman et la jolie brune Nicoletta Machiavelli, décédée en novembre 2015. Le héros est joué par Spiros Focas, un des plus fameux acteurs du cinéma grec. Il fut découvert par Luchino Visconti, qui lui donna en 1960 un des rôles principaux du magnifique drame ROCCO ET SES FRERES.

Nicoletta Macchiavelli

Spiros Focas


Trinita, prépare ton cercueil (Preparati la bara !) (Viva Django !)
(Django, prépare ton cercueil)
Italien de Ferdinando Baldi (1968)

Photo : Enzo Barboni

Un mystérieux pistolero nommé Django (Terence Hill) est engagé par un politicien local comme homme de main pour tuer les innocents fermiers dont il convoite les terres…

Et avec Horst Frank, George Eastman, José Torrès, Guido Lollobrigida, Barbara Simon,Spartaco Conversi, Andrea Scotti, Franco Balducci, Adriana Giuffrè…

Excellent western-spaghetti avec Terence Hill tout jeune, qui joue avec une autre grande vedette du western spaghetti, George Eastman. Un des titres de ce film est Viva Django !, qui est aussi un western de 1971, mais avec Anthony Steffen… et où la sauce spaghetti est nettement moins bonne ! Autre confusion : si Trinita apparaît dans le titre français, Hill interprète bien un personnage nommé Django. Il sera Trinita dans une série de films dès 1970…

Le film en entier

 

George Eastman

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *