browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

E Tanta paura / Corinne Cléry / L’humanoïde (L’umanoide)

Posted by on 5 février 2015

 E Tanta paura (Plot of fear)
Italien de Paulo Cavara (1976)

Un homme est étranglé par une prostituée dans sa maison, au même moment, une femme est assassinée dans un bus. Dans les deux affaires, le tueur laisse sur les lieux une illustration d’un livre pour enfants.

Avec Corinne Cléry, Michele Placido, Quinto Parmeggiani, John Steiner, Jacques Herlin, Tom Skerritt, Eli Wallach.

Giallo mâtiné d’humour, par le réalisateur de LA TARENTULE AU VENTRE NOIR (1971). Deux stars américaines dans des seconds rôles au générique et pas des moindres : Eli Wallach (c’était le truand dans Le bon, la brute et le truand) et Tom Skerritt. La vedette féminine est Corinne Cléry, rendue célèbre par l’érotique Histoires d’O.


Corinne Cléry (Corinne Piccoli) (Corinne Picolo)

 

Née Corinna Piccolo, actrice française née à Paris qui débute dans LES PONEYTTES avec Johnny Hallyday, révélée par un classique de l’érotisme, HISTOIRES D’O de Just Jaeckin, 3e James Bond girl avec MOONRAKER (1979), elle a fait l’essentiel de sa carrière en Italie ( EROINAYOR, LE CHASSEUR DU FUTUR), un giallo (E TANTA PAURA, 1975) le film de science-fiction L’HUMANOIDE… plus de trace d’elle depuis 2010.

Corinne Clery

 

 


L’humanoïde (L’umanoide)
Italien de Aldo Lado (1979) ** 

Le perfide Graal, exilé sur Noxon, projette d’envahir la Terre (Métropolis) qui vit en paix. Il compte récupérer les éléments du Kappatron pour transformer les citoyens de Métropolis en humanoïdes.

Avec Richard Kiel, Corinne Cléry, Leonard Mann, Ivan Rassimov, Massimo Serato, Arthur Kennedy, Barbara Bach…

Ennio Morricone signe la musique de ce film de SF à la distribution hétéroclite et internationale : Corinne Cléry (HISTOIRES d’O) côtoie Leonard Mann, Barbara Bach et l’Américain Arthur Kennedy, jusqu’ici abonné aux westerns. Cette dernière et Richard Kiel -récemment disparu- ont tourné deux autres films ensemble : L’OURAGAN VIENT DE NAVARRONE et L’ESPION QUI M’AIMAIT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *