browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Dyanik Zurakowska (Diane Konopka) / Deux croix pour un implacable (Due croco a Danger pass) / Dos hombres van a morir

Posted by on 21 juillet 2014

Dyanik Zurakowska (Diane Konopka) (Dianik Zorakouska) (Diannik Zurakowska) (Danik) (Dianick)
(22 mars 1947 au Congo)

Native du Congo, cette jolie blonde va tourner dans de nombreux films espagnols, films d’horreur, le giallo espagnol SEXY CAT (1973) et westerns des sixties et seventies, on la verra aussi dans L’AILE OU LA CUISSE en 1976. Ses westerns :

Navajo Joe (1966)
L’homme qui a tué Bill le kid (1967)
2 croix pour un implacable (1967)
Bang Bang Kid (1967)
Dos hombres van a morir (Two brothers, one dead)(1968)
Un a un sin piedad (1968)
Les pistoleros du Nevada (Dead men don’t count) (1968)
Los rebeldes de Arizona (1970)
20,000 dolares per un cadaver (1970)

Les vampires du Dr Dracula


Deux croix pour un implacable (2 croix pour un implacable) (Due croco a Danger pass) (Dos cruces en Danger Pass)
Italo-espagnol de Rafael Romero Marchent (1967) **

Alex (Pietro Martellanza) venge avec sa sœur (Mara Cruz) le massacre de sa famille par le bandit Moran (Mario Novelli).

Et avec Nuccia Cardinali, Luis Gaspar, Armando Calvo, Dyanik Zurakowska, Antonio Pica, Miguel del Castillo, Cris Huerta…

{Photo 1 de Deux croix pour un implacable}
Le cinéma de genre industriel par excellence, le nombre de western-spaghetti produits dans les années 60-70 doit atteindre le millier, des histoires et situations copiées les unes sur les autres, seuls les films signés Sergio Leone, Sergio Corbucci, Damiano Damiani et quelques autres sont restés dans les annales, Rafael Romero Marchent, ancien acteur et scénariste, n’a pas vraiment produit de chef d’œuvre, mais savait confectionner des œuvres assez efficaces comme celle-ci : un enfant voit sa famille massacrée par des bandits et se venge, devenu adulte, comme un air de déjà vu… Belle partition musicale de Francisco De Masi.

 ————————–

Dos hombres van a morir (Two brothers, one death)
Italo-espagnol de Rafael Romero Marchent (1968) *

Avec Pietro Martellanza, Piero Lulli Armando Calvo, Paolo Herzl, José Jaspe, Dyanik Zurakowska, Jesus Puente, Frank Brana…

Western spaghetti avec la musique de Francesco De Masi qui reprend des éléments du thème d’Apache des Shadows…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *