browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Charles Durning / Le pays de la violence (I walk the line) / Tuesday Weld

Posted by on 1 juillet 2013

CHARLES DURNING (28-2-1923/24-12-2012)

C’est un des plus célèbres seconds couteaux du cinéma américain. Vétéran de la Seconde guerre mondiale (il débarqua en juin 44 à Omaha Beach et fut un des rares survivants du massacre des troupes américaines par les Nazis à Malmedy en Belgique), il est lancé par Brian de Palma. il incarnera souvent à l’écran des militaires, shérifs, hommes politiques, flics, hommes d’église… et cinq fois le Père Noël !

Il jouait avec Gregory Peck dans Le pays de la violence (1970), a incarné le sénateur Douglas dans le téléfilm sur Lincoln The rivalry en 1975, c’est un des méchants de mèche avec les Indiens qu’affronte Charles Bronson dans l’excellent western ferroviaire Le solitaire de fort Humboldt (1975), et il interprète encore un sénateur dans Kenny Rogers as the gambler, part III : The legend continues (1987).
Séries :
Le grand Chaparral

Science-fiction :
NIMITZ, RETOUR VERS l’ENFER (1980) de Don Taylor

Polar :
L’ARNAQUE (1973)
MADIGAN (la série – 1972)

—————————–

Le pays de la violence (I walk the line)
De John Frankenheimer (1970) ****

Un shérif intègre (Gregory Peck) dans une petite ville du Tennessee tombe amoureux d’une ravissante jeune fille (Tuesday Weld).
Et avec Estelle Parsons, Ralph Meeker, Lonny Chapman, Charles Durning, Jeff Dalton…

Sorte de western contemporain doublé d’un drame passionnel (pas loin de BREEZY avec William Holden) dans lequel Tuesday Weld campe une jeune femme fatale jetant son dévolu sur un homme mûr rongé par le démon de midi -un rôle étonnant pour Gregory Peck-.
 
C’est aussi une description d’un Tennessee rural pauvre, de personnages sombres et parfois glauques, la bande son avec les chansons de Johnny Cash (I Walk the line est un de ses plus grands tubes) contribue à créer une atmosphère particulière et pesante, on n’oublie pas ce film une fois qu’on la vu.




chansons de Johnny Cash (dessin de Didgiv)


Tuesday Weld (27 août 1943)

Parfaite incarnation de la teenager américaine des années 50-60, elle joua dans LE KID DE CINCINATTI, Le pays de la violence, THIEF (Le voleur, avec James Caan), LE SOLITAIRE, IL ETAIT UNE FOIS EN AMERIQUE, on aurait pu la voir dans aussi dans LOLITA et CENT DOLLARS POUR UN SHERIF, mais elle refusa de jouer dans ces films. Vue aussi dans la série western Cimarron, Zane Grey theater...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *