browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Richard Dix / Le réprouvé (Redskin) / La ruée vers l’Ouest (Cimarron) / The Arizonian

Posted by on 1 juillet 2013

Richard Dix (18-7-1893/20-9-1949)

Un des rares acteurs à être resté populaire après le passage du muet au parlant, très souvent fatal à ceux dont la voix n’était pas assez forte ou trop nasillarde, cassée. Dix a commencé dans les années 10 (logique), son premier film date de 1917, et il est une vedette de westerns dès les années 20, avec des films comme The call of the canyon (1923) ou Redskin (29).

Dix a été nominé aux Oscars de 1932 pour sa performance dans Cimarron (La ruée vers l’Ouest) où il partageait l’affiche avec Irene Dunne (Oscar du meilleur film).

Parmi ses autres westerns, The vanishing american (1925), Red Skin (1929), la saga épique Les conquérants (1932), West of the Pecos (34), The Arizonian (1935), Yellow dust (1936), la biographie de Sam Houston Man of conquest (39) dans laquelle il se glisse dans la peau de l’éclaireur Davy Crockett. Puis, Reno (1939), Cherokee strip de Lesley Selander (1940),  Badlands of Dakota (1941) où il joue, au côté de Robert Stack, le rôle de Wild Bill Hickok…

En 1942, Far West et aussi Tombstone, the Town to tough to die

Dans ce dernier, il incarne le légendaire Wyatt Earp, puis on le voit encore dans La vallée infernale (1943), Le cavalier du Kansas (43), entre autres.


Le réprouvé (Redskin)
de Victor Schertzinger (1929) *** 

Avec Richard Dix, Julie Carter, Tully Marshall, Noble Johnson, Robert Livingston

Ce muet de la Paramount brosse le portrait de Wing foot, un Navajo éduqué à l’école des Blancs, qui affronte les préjugés de ces derniers et aussi des siens, qui lui reprochent son ascension en dehors de sa race. Rare film de cette époque qui ne montre pas les Indiens comme des sauvages, et lutte ainsi contre les stéréotypes. Rare aussi car il utilise le procédé de couleur Technicolor.

Le réprouvé - Richard Dix


La ruée vers l’Ouest (Cimarron)-De Wesley Ruggles (1931) **


Avec Richard Dix, Irene Dunne, Estelle Taylor, Nance O’Neil, William Collier Jr., Roscoe Ates, Nino Cochise, Clara Hunt.

1889. L’éditeur d’un journal (Richard Dix) s’installe avec sa femme dans l’Oklahoma dont les territoires indiens viennent d’être ouvert aux colons, à la fin du XIXe s.

Cette saga épique qui couvre 30 années (1889-1929) est une adaptation du roman d’Edna Ferber, avec l’un des rois du western de ces années-là, Richard Dix, qui reçut une nomination aux Oscars pour ce rôle, le film fut Oscar du meilleur film en 1932, il faudra attendre 1993 et Danse avec les loups pour qu’un western remporte à nouveau ce prix !
Dans un petit rôle, Nino Cochise, le petit-fils du fameux chef chiricahua Cochise, ainsi que d’autres Indiens comme son ami Apache Bill Russell. Remake par Anthony Mann en 1960 avec Glenn Ford…
La fameuse scène du début montre le départ mouvementé des charriots bâchés. D’autres westerns avaient auparavant narré l’aventure des colons vers des territoires nouveaux, La caravane vers l’Ouest (1923), The last frontier (1926), La piste des géants avec John Wayne (1930), et la même année (1931), L’attaque de la caravane, avec Gary Cooper.


——————————————————–

The Arizonian
de Charles Vidor (1935) *** 


Un justicier accepte le poste de marshall pour mettre de l’ordre à Silver City, une ville de l’Arizona infestée de bandits et de politicien corrompus.

Avec Richard Dix, Margot Grahame, Preston Foster, Louis Calhern, James Bush, Joe Sawyer, Francis Ford, Etta McDaniel.

La RKO essaie de copier, avec succès, Cimarron (1930) avec déjà, Richard Dix qui joue ici le shérif courageux, Louis Calhern est le méchant du film. Ce succès engendre un autre remake, The Marshal of Mesa City (1939).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *