browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Dix hommes à abattre (Ten wanted men) / Dennis Weaver

Posted by on 26 juin 2014

Dix hommes à abattre (Ten wanted men)
de H. Bruce Humbertsone (1954-55) **


 Le puissant propriétaire terrien John Stewart (Randolph Scott) confie les fonctions d’attorney à son frère Adam (Lester Matthews). Le fils de ce dernier, Howard (Skip Homeier), remarque à une réception une jeune fille, Maria (Jocelyn Brando), qu’accompagne Wick (Richard Boone), un gros éleveur rival de John. Jaloux d’Howard et décidé à se venger de Stewart, il fait venir une bande de tueurs…

Et avec Alfonso Bedoya, Donna Martell, Clem Bevans, Leo Gordon, Dennis Weaver, Lee Van Cleef, Denver Pyle, Julian Rivero, Chuck Roberson

Un western assez violent pour l’époque où l’affreux Richard Boone campe le petit ami de Jocelyn Brando (la soeur de Marlon !), jaloux de Randolph Scott, qui a offert l’hospitalité à sa copine : il attaque son troupeau et tue son frère… Randolph Scott impeccable comme d’habitude -il est producteur associé du film- et une palette de bons seconds rôles dont Skip Homeier et Clem Bevans.

♦ Film en entier en anglais

Randolph Scott by Didgiv

Randolph Scott by Didgiv


Dennis Weaver (4 juin 1924)


Dennis Weaver était le 2è rôle de Gunsmoke, la plus longue série western de la télévision (1955-75), dont il réalisa quelques épisodes, il jouait aussi Buffalo Bill dans Lonesome Dove (1994). Weaver affiche une belle brochette de westerns à son palmarès, depuis le début des années 50 :
Le traître du Texas (1952)…

L’heure de la vengeance (52) ; La belle rousse du Wyoming (53) ; Victime du destin (53) ; Le gentilhomme de la Louisiane (53) ; Quand la poudre parle (1953) de Nathan Juran  ; L’héroïque lieutenant (53) ; Le déserteur de fort Alamo (53) ; The Nebraskan (53) ; A l’assaut du Fort Clark (1953) ; Dix hommes à abattre (1955) ; Seven angry men  (55)…

Le grand chef (1955) ; puis deux westerns avec James Garner : La bataille de la vallée du diable (1966) ; Un homme nommé Sledge (1970) ; Colorado (feuilleton – 1978) ; Going for gold : the Bill Johnson Story (1985) – Téléfilm ; La piste de la délivrance (97) – Téléfilm ; Le Virginien (2000) Téléfilm ; High noon (2000) Téléfilm.
Il apparaissait dans le docu-fiction Swing out, sweet land (1970) produit et avec John Wayne et dans des séries comme The lone ranger, Le Virginien.

Polar :
LA SOIF DU MAL (1958)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *