browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Dina Loy / Les trois implacables (El sabor de la venganza) / Quatre hommes à abattre (I 4 inesorabili)

Posted by on 28 août 2014
    • Dina Loy

    • Dina Loy débute dans des films mexicains et espagnols, elle jouera souvent les beautés méditerranéennes ou arabes comme la princesse Amar dans le film d’aventures DUEL DANS LE DESERT (1965) ou LES MIGNONNES (1966), elle jouera les filles de saloon dans des western-spaghetti : Les trois implacables (1964), La tumba del pistolero (64), I due sergenti del generale Custer (1965), Quatre hommes à abattre (I Quattro nesorabili) (65) de P. Zeglio, Cent mille dollars pour Lassiter (66), et Quand Satana empoigne le colt (1970), le dernier film des 15 qu’elle tourna. 


Les trois implacables (El sabor de la venganza) (Gunfight at High Noon)
Italo-espagnol de Joaquin Luis Romero Marchent (1963) **

Musique de Riz Ortolani.
Trois frères se vengent, chacun à sa manière, du meurtre de leur père…

Avec Richard Harrison, Claudio Undari, Gloria Milland, Fernando Sancho, Luis Induni, Gloria Osuna, Dina Loy, Alfonso Rojas, Aldo Sambrell.

Un des tout premiers western-spaghetti (avant la trilogie de Sergio Leone) par J.L.R. Marchent, qui deviendra un spécialiste du genre. La distribution réunit déjà des acteurs qui s’illustreront dans le western européen : l’Américain Richard Harrison, les Italiens Claudio Undari, Gloria Milland, Aldo Sambrell et Luis Induni, et l’Espagnol Fernando Sancho, qui sera abonné aux rôles de bandits mexicains, il a ici un rôle moins ingrat, celui du ‘sidekick’ (partenaire) comique du héros.
♠ Film complet en espagnol


Quatre hommes à abattre (I 4 inesorabili)
Italo-espagnol de Primo Zeglio (1965) ** 

Avec Adam West, Claudio Undari, Dina Loy, Luis Induni, José Jaspe, Raf Baldassare, John Bartha, Cris Huerta, Paola Barbara, Roberto Carmadiel, Howard Ross, Yelena Samarina…

Un western spaghetti-chorizo violent avec le futur Batman du petit écran Adam West.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *