browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Angie Dickinson / Hidden Guns / La vengeance du shérif (Young Billy Young) (Who riddles with Wyatt ?)

Posted by on 1 juillet 2013

ANGIE DICKINSON (30-9-1931)

Angie Dickinson (juillet 1970 cinérevue)Qu’elle s’appelle Kitty, Abby, Becky ou encore Belinda ou Feathers, Angie Dickinson personnifie à merveille les gambling lady (filles joueuses de poker), entraîneuses sexy ou reine de Saloon à la blonde chevelure.
Avec sa beauté, son air mutin et même parfois coquin, mais aussi sa tendresse et son sens de l’humour, elle sait ensorceler les beaux mâles en stetson, réussit même à percer la carapace du vieux shérif John Wayne dans le chef d’oeuvre Rio Bravo en 1958, ce qui constitue un exploit.
Angie Dickinson

décembre 69 cinérevue

C’est incontestablement son plus beau rôle, et ce jeu de la petite abeille qui tourne autour de ce gros ours de Duke mal léché est un moment magique de western romantique, on le doit à leur jeu, mais aussi et surtout au talent du cinéaste Howard Hawks.
Lily, la saloon girl de Dodge City fera la même chose avec Robert Mitchum dans La vengeance du shérif (1969) de Burt Kennedy.
On se souviendra aussi de Lisa, la patronne du saloon et maîtresse du shérif Glenn Ford dans Le pistolero de la rivière rouge (66), elle tente de le protéger des ardeurs belliqueuses d’un pied-tendre.
Et enfin, parmi ses meilleurs rôles, de Vanessa, la ravissante veuve d’un trappeur qui réconforte le policier blasé de la police montée Lee Marvin, lancé dans une Chasse à mort (1981) réfrigérante avec Charles Bronson, une sorte de western nordique moderne.

Angie Dickinson

cinerevue 1979

Elle a aussi tenu les rôles de :
… Abby dans Le mariage est pour demain (1955)
… Une saloon girl dans The return of Jack Slade (55)
… Kitty dans L’Homme au fusil (1955)
… Becky dans Hidden guns (1956)
… Cathy dans Tension à rock city (56)
… Janice dans Légitime défense (Gun the man down) (56) d’Andrew McLaglen

Angie Dickinson

Ciné revue 1980

…Sally dans The black whip (1956) de Charles Marquis Warren.
… Priscilla, premier rôle féminin du Le vengeur (57) de Richard L. Bare.
Have gun – will travel

Angie Dickinson est alors à l’apogée de sa carrière et donne la réplique aux plus grands, souvent aussi dans des polars. Dans les westerns, on la retrouve dans le rôle de Laura dans Sam Whiskey, le dur (1969) avec Burt Reynolds… Puis, elle incarne Belinda dans Klondike forever (1980) film canadien de Peter Carter, qui raconte le séjour merveilleux de Jack London dans les champs d’or du Klondike…

Angie Dickinson (29-12-66 cinérevue)Et enfin Maggie dans Le dernier western (1988) avec Willie Nelson et Angie Dickinson… qui porte bien son nom, car c’est bien le dernier western en date d’Angie Dickinson, qu’on ne désespère pas de voir revenir un jour, non plus en entraîneuse, mais en mamie d’un nouveau western… Elle apparait encore en 2000 dans le dernier Burt Kennedy, Comanche, un docu-drama sur le seul survivant de Little Big Horn, un cheval !

* Selon le Tulard, « les plus belles jambes du cinéma, après Marlène Dietrich et Cyd Charisse » !

Angie Dickinson

cinérevue avril 66

Et les séries :
Les aventuriers du Far West (54), Buffalo Bill Jr. (55), The life and legend of Wyatt Earp (56), La flèche brisée (1956-58), Gunsmoke (57), Cheyenne (57), Have gun will travel (57), The restless gun avec John Payne (58), Tombstone territory (58), Colt .45 (58), Northwest passage (58), La grande caravane (59), Le Virginien (66).
Je cherche désespérément des photos d’Angie dans Gunsmoke, introuvables sur le net. Mailez moi à didier.givannel@orange.fr si vous en avez !

Angie Dickinson, Willie Nelson, Richard Widmark

Angie Dickinson (Young Billy Young)

Sergent Anderson. Angie Dickinson a été la vedette d’une série populaire SERGENT ANDERSON de 1974 à 1978, avec son partenaire macho joué par Earl Holliman.

Angie Dickinson

dessin de Didgiv

Rio Bravo : dessin de Didgiv

by Didgiv

Le vengeur… by Didgiv

Angie dickinson – Kirk Douglas (dessin : Didgiv)


Hidden Guns
de Albert C. Gannaway (1956) 


Une petite ville vit sous la terreur d’un hors-la-loi (Bruce Bennett), seul le shérif (Richard Arlen) s’oppose à lui, mais un tueur professionnel (John Carradine) a été engagé pour le tuer…

Et avec Faron Young, Lloyd Corrigan, Angie Dickinson, Edmund Cobb, Guinn Big Boy Williams…

Angie Dickinson

————————————————————-

 La vengeance du shérif (Young Billy Young) (Who riddles with Wyatt ?)
Burt Kennedy
(1969-70) **

Young Billy Young

De Burt Kennedy
Scénario : Heck Allen et Burt Kennedy, d’après le roman de Heck Allen.
Photo : Harry Stradling Jr.
Musique : Shelly Manne (chanson du générique : Robert Mitchum)
Avec
Robert Mitchum : Ben Kane
Angie Dickinson : Lily Benoit
Robert Walker Jr. : Billy Young
David Carradine : Jesse
Jack Kelly : Behan
John Anderson : Frank Boone
Paul Fix : Charlie, le cocher de la diligence
Willis Bouchey : Doc Cushman
Rodolfo Acosta : l’officier mexicain
Deana Martin : Evvie
Et Parley Baer, Bob Anderson

A la fin du XIXe s., au Nouveau-Mexique. Ben Kane, dont le fils a été assassin à Dodge City, se rend à Lordsburry en Arizona, bourgade qui est livrée aux exactions de Frank Boone, la terreur locale. Frank Boone est le meurtrier du fils de Ben.
En chemin, Kane noue une amitié avec un jeune homme intrépide et un peu tête brûlée, Billy Young.
Un des amis de Billy, Jesse Boone, est le frère de Frank, il vient de tuer le shérif de Lordsburry…

L’histoire de démêlés d’un shérif  avec un gang d’affreux bandits : inspiré de l’histoire de Wyatt Earp (qui n’est pas nommé), ce bon western mâtiné de comédie permet à Robert Mitchum de montrer ses talents vocaux, il chante avec sa voix cassée « Young Billy Boy », sur une musique de Shelly Manne, figure du Jazz West Coast.
Dean & Deana

Deana Martin avec son père Dean, en 1978

Comme le fait remarquer wild-wild-western.over-blog.com, on « nage en pleine mythologie RIO BRAVO » : eh oui, Angie Dickinson, comme la Fetahers de RIO BRAVO, a de bien jolis bas noirs –sauf lorsqu’elle prend son bain !-, le shérif joué par Mitchum (qui jouait déjà dans le remake de RIO BRAVO, EL DORADO, en 1967) est assiégé dans son bureau avec un prisonnier, un jeune gars séduisant vient à son aide, et il y a  un conducteur de diligence –le vétéran Paul Fix- qui fait étrangement penser à Walter Brennan, le geôlier du film de 58.
Mais contrairement aux films de Hawks, Burt Kennedy y ajoute beaucoup de scènes filmées en extérieurs -à Old Tucson- et le scénario montre avec des fondus enchaînés des flash-backs qui ajoutent à l’originalité de l’histoire.

L’action tarde à démarrer, il faut attendre une heure pour la première fusillade, ce qui est rare dans un western !
Malgré tout, cette vengeance du shérif se suit avec plaisir, Mitchum a une présence extraordinaire, Burt Kennedy, comme Henry Hathaway ou Raoul Walsh, fait toujours un travail impeccable.
Et puis, le deuxième rôle féminin est tenu par une certaine Deana Martin… qui est la fille de Dean Martin.

 

Deana Martin.

Née en 1948 à New York, c’est l’un des 4 films qu’elle a tournés, elle a écrit un livre en 2004, avec Wendy Holden, « Memory are made of this : Dean Martin through his daughter’s eyes » (« Dean Martin à travers les yeux de sa fille »).

Robert Walker Jr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *