browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Andy Devine / La belle ensorceleuse (The flame of New Orleans) / Mischa Auer

Posted by on 7 octobre 2015
Andy Devine (7-10-1905/18-2-1977)

Andy DevineAndy Devine, gars de l’Arizona aux origines irlandaises, est un des plus grands seconds rôles du western classique. Ancien champion de foot américain, il commence dans des comédies, films de guerre des années 20 et 30, et les westerns de Tom Mix, John Wayne, Randolph Scott…
Avec les plus grands réalisateurs du genre : William A. Wellman, John Ford, William Witney, George Marshall, John Huston, Joseph Kane, Henry Hathaway…

Andy Devine

with Guy Madison

Dans les années 40-50, il devient le faire-valoir comique de Roy Rogers dans plusieurs westerns de la Republic. Il est aussi connu pour avoir interprété Jingles Jones dans la longue série Wild Bill Hickock des années 50 avec Guy Madison.

Il cesse le cinéma en 1970, se retirant dans son ranch avec sa famille, mais il réapparaîtra pour prêter sa voix à des personnages de dessins animés Disney.

Ses westerns :

Années 30.
Law and order (32) ; Destry rides again (32) /Son of the eagle (1933)/ La jolie batelière (The farmer takes a wife) (1935)
Il est révélé par La chevauchée fantastique (1939) de John Ford, Andy Devine campe le sympathique conducteur de la diligence attaquée par les Indiens.
Puis, L’incendie de Chicago (1937) et Geronimo le peau-rouge (Geronimo) (1939)

Années 40.
Les Dalton arrivent
(1940) / Buck Benny Rides again (41) / Sur la piste des vigilants (40) / La belle ensorceleuse (1941) de René Clair…  Badlands of Dakota (1941) / The kid from Kansas (41)…

Andy Devine

la chevauchée fantastique

En 42 dans La fièvre de l’or / Sin town (1942) / Frisco sal (1945)
La taverne du cheval rouge (1945) / Le passage du canyon  (1946)
Bells of San Angelo (1947) et The gay ranchero (48) avec Roy Rogers, Michigan Kid (47), Le retour des Vigilantes (47), Olod Los Angeles (1948)… Under California stars (1948)/The Gallant legion (1948)

Eyes of Texas (1948)/Night time in Nevada (1948) de William Witney
Grand canyon trail (1948) de William Witney
The far frontier (1948) de William Witney/The last bandit (1949) de Joseph Kane

Années 50.

Un premier rôle masculin en co-vedette avec Joan Davis dans The traveling saleswoman (1950)/Mon cow-boy adoré (1950) /New Mexico (1951)…
Montana Belle (La femme aux revolvers) (1952) d’Allan Dwan avec Jane Russell.
La charge victorieuse (The red badge of courage) (1951) de John Huston.
1954 : Thunder Pass
Et de nombreux épisodes fusionnés de la série Wild Bill Hickok comme The two gun teacher, avec Guy Madison.

Guy Madison, Andy Devine (The two guy teacher)Années 60.

Les deux cavaliers de John Ford (61)
 L’homme qui tua Liberty Valance (62) de John Ford avec John Wayne : Devine est le shérif qui a la trouille du bandit Liberty Valance.

Dans La conquête de l’Ouest (1962) : le caporal Peterson qui recrute George Peppard pour la guerre.

Il est le juge Tatum du western féministe avec Doris Day Le ranch de l’Injustice en 1967. et The over-the-hill rides again (1970)
Et des séries : Le Virginien… Gunsmoke… Bonanza… La grande caravane…


La belle ensorceleuse (The flame of New Orleans)
de René Clair (1941) **

En 1840, deux pêcheurs trouvent dans les eaux du Mississippi une robe de mariée à la dérive… qui appartenait à la comtesse Claire Ledoux, noyée le jour de ses noces
Lorsqu’elle débarque à La Nouvelle-Orléans, Claire Ledoux jette son dévolu sur un riche banquier un peu naïf, Charles Giraud, dans les couloirs de l’opéra….
Avec Marlene Dietrich, Bruce Cabot, Andy Devine, Roland Young, Mischa Auer, Frank Jerks, Dorothy Adams…

Un western sur la Cote Est signé du Français René Clair, qui aura un remake en 1952 : Une fille à bagarres. Superbe photographie du Polonais Rudolph Maté, qui passera derrière la caméra et réalisera six western entre 1950 et 1956. Dernier western du Russe  Mischa Auer décédé en 1967.
Extrait :

——————–

 Mischa Auer (1905-1967)


Stéréotype du méchant russe l’écran, né à St. Petersburg en Russie, Mischa Auer est un acteur et musicien qui joua dans plus de 170 films. Côté westerns, il est le general Montcalm dans Le dernier des Mohicans en 1932, puis joue dans The western code (32), Viva Villa ! (1934), Beyond the law (34), le serial  The adventures of Rex and Rinty (1935), femme ou demon (1939), Sur la piste des vigilants (40), La belle ensorceleuse (41)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *