browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Albert Dekker / Les amours de Salomé (Salome, where she danced) / La ruée sanglante (In Old Oklahoma) (War of the wildcat)

Posted by on 1 juillet 2013
ALBERT DEKKER (20-12-1905/5-5-1968)

Acteur réputé de Broadway dans les années 20 et 30, Dekker est un acteur de second plan au cinéma, c’est souvent le méchant de service, savant fou de Dr. CYCLOPS ou chef des voleurs de secrets atomiques de KISS ME DEADLY.
Dans les mémoires westerniennes, il demeure Pat Harrigan, le détective des chemins de fer qui engage les chasseurs de primes dirigés par Robert Ryan, pour mettre fin aux agissements des hors-la-loi qui ont volé les trains de sa compagnie… dans La horde sauvage en 1969, le film qui révolutionna le western américain, par sa violence et la vision désenchantée que Sam Peckinpah livrait des héros de l’Ouest vieillissants. C’était son dernier film.
Dans les westerns, il jouait généralement des durs à cuir ou personnages cyniques, mais est parfois du bon côté, comme le capitaine de rangers de The wonderful country.
On l’a retrouvé pendu à son domicile en 1968, une affaire non élucidée.

Ses westerns :
1941 : Le mystère de Santa Marta  (1940) de Sam Wood… Dans Franc-jeu (1941), Dekker incarne un shérif sans scrupules qui perd 5000 dollars à la roulette contre Clark Gable…
1942 : Sacramento.

sacramento

Sacramento

1943 : La vallée infernale (1943) avec Richard Dix…
La ruée sanglante : Dekker est un prospecteur amoureux de la même femme que John Wayne…
Le cavalier du Kansas, il a le rôle d’un banquier corrompu
Il a le premier rôle de La loi du Far-West, avec la belle Claire Trevor.
Les amours de Salomé (45) de Charles Lamont
La blonde incendiaire (45) de George Marshall

1947 : Californie terre promise (1947) de John Farrow avec Ray Milland…  Wyoming et La légende du Texas de Edward Ludwig.
1948 : Massacre à Furnace creek (1948) avec Victor Mature…
1950 : Le kid du Texas
Les furies, un western tragique avec Barbara Stanwyck…
1959 : Duel dans la boue de Richard Fleischer. L’Aventurier du Rio Grande avec Robert Mitchum.

Albert Dekker a aussi joué dans des séries comme  Rawhide... Bonanza dans les années 60.

Polar :
LES TUEURS (1946)

John Wayne, Albert Dekker

Sacramento avec John Wayne


Les amours de Salomé (Salome, where she danced) de Charles Lamont (1945) ***


Lors de la guerre Prusse/Autriche, Anna Marie une danseuse doit fuir son pays après avoir été accusée d’espionnage. Elle atterrit dans une ville de l’Arizona, où elle devient danseuse…
Avec Yvonne de Carlo, Rod Cameron, David Bruce, Walter Slezak, Albert Dekker, Marjorie Rambeau, John Litel, George Chesebro, Edmund Cobb

Premier western d’Yvonne De Carlo pour Universal, elle joue une très jolie danseuse exotique avec Rod Cameron. Les deux acteurs et le même réalisateur se retrouvent la même année un autre western, La taverne du cheval rouge.
La trajectoire de cette belle héroine peut faire penser à celle de Lola Montès, personnage qu’interprètera  Yvonne de Carlo dans un autre western, Black Bart en 1948.

—————————————————————————

La ruée sanglante (In Old Oklahoma) (War of the wildcat)
De Albert S. Rogell (1943) **


Lors de la découverte de « l’or noir » en 1906 en Oklahoma, un cowboy aimé des fermiers et des Indiens (John Wayne) et un prospecteur (Albert Dekker), tous deux attirés par l’institutrice (Martha Scott), s’affrontent, après quelques bagarres, ils se réconcilient, donc happy-end pour tout le monde !

Avec aussi : George « Gabby » Hayes, Dale Evans, Marjorie Rambeau, Grant Whiters, Sidney Blackmer, Paul Fix, Irving Bacon, Will Wright, Harry Woods, Tom London.

Un nouveau film de la Republic pour John Wayne, rebaptisé lors de sa seconde sortie War of the wildcat pour éviter toute confusion avec In Old California, sorti l’année précédente avec aussi Wayne et Albert Dekker.

Il évoque les conflits liés à l’exploitation des puits de pétrole de l’Oklahoma, Wayne joue un cowboy luttant pour que les Indiens puissent obtenir des dividendes sur les puits se situant sur leurs terres.
Rhonda Fleming ferait sa toute première apparition au cinéma dans ce film, mais elle n’est pas vraiment identifiable (non créditée dans les génériques en général).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *