browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Dead man / Lance Henriksen

Posted by on 27 octobre 2014
 DEAD MAN
USA/Allemagne/Japon de Jim Jarmush (1994-95) ***


Fuyant après avoir commis un meurtre, un homme rencontre un Indien qui l’initie à une journée dans son monde spirituel.

Avec Johnny Depp, Gary Farmer, Crispin Glover, Lance Henriksen, Michael Wincott, John Hurt, Robert Mitchum, Iggy Pop, Gabriel Byrne, Billy Bob Thornton

Un western en noir&blanc, surréaliste et percutant, notamment par sa distribution où on retrouve Jophnny Depp, son ami Iggy Pop, l’acteur d’origine iroquois Gary Farmer ou encore le vétéran Robert Mitchum, dont c’est l’avant-dernier film. Musique de Neil Young.

Bob Mitchum : cigar man


LANCE HENRIKSEN (5-05-1940)

 

Lance Henriksen entre dans l’univers du western depuis Mort ou vif (1995) avec Sharon Stone, puis Dead Man (1995), et un premier rôle dans Gunfighter’s moon en 1997.

Il reçoit un prix pour son interprétation saisissante de Lincoln dans The day Lincoln was shot, un téléfilm (de TNT) de John Gray, réalisé en 1998…
il est au côté de Jennie Garth dans le téléfilm The last cowboy en 2003 ; la mini-série Into the West narre l’histoire de l’Ouest au XIXe siècle à travers les visions de deux familles : des colons et des Amérindiens. Enfin, il joue avec Ed Harris dans Appaloosa (2008) et Kevin Sorbo dans Prairie Fever la même année.

♥ Artiste en céramique. c’est un artiste très doué dans tous les sens du terme puisqu’il il est aussi peintre, et sculpteur. Il créé des céramiques vendues très cher sur le marché…

♠ Casting. A passé une audition pour le rôle du TERMINATOR en 1984, James Cameron l’avait au départ choisi pour interpréter le rôle-titre, tenu finalement par Arnold Schwarzenegger… Henriksen a un second rôle dans le film.

♣ Inspiration. Le film qui l’a inspiré et décidé de se lancer dans le métier est le western La captive aux yeux clairs (1952) avec Kirk Douglas. (source : IMDB).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *