browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Davila Luis / Paranoia (Una droga llamada Helen)

Posted by on 26 avril 2014

Luis Davila (Héctor Carmelo Gonzalez) (Louis Fawson) (15 juillet 1927 en Argentine/21 août 1998)

Luis Davila est au générique de plusieurs westerns, dont Relevo para un pistolero (1964), L’homme qui venait de Canyon-City (1965), L’uomo dalla pistola d’oro (65), Tumba para un forajido (65), Dinamite Jim (1966), Les pistolets de l’Ouest (1969), Matalo (1970), Pancho Villa (1972).

Giallo :
PARANOIA (1970)
LES DEUX VISAGES DE LA PEUR (1972)

♦ Dinamite Jim

 


Paranoia (A beautiful place to kill) (A quiet place to kill) (Una droga llamada Helen)
Italien de Umbero Lenzi (1970) *** 

Avec Carroll Baker, Jean Sorel, Luis Davila, Alberto Dalbés, Marina Coffa, Anna Proclemer, Hugo Blanco, Rossana Rovere

On prend l’adorable corps de Carroll Baker et on recommence : 3e d’une trilogie d’Umberto Lenzi après UNE FOLLE ENVIE d’AIMER et SI DOUCES, SI PERVERSES, c’est le 4e giallo tournée par l’actrice, son premier était L’ADORABLE CORPS DE DEBORAH en 1967.
UNE FOLLE ENVIE d’AIMER fut également titré PARANOIA aux USA, ce qui peut prêter à confusion, car avec avec les mêmes acteurs et par le même réalisateur. Mais ce sont deux histoires différentes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *