browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

La caravane vers l’Ouest (The covered wagon) / Le cheval de fer (The iron horse)

Posted by on 25 juin 2014

La caravane vers l’Ouest (The covered wagon)
de James Cruze (1923-24) ***

Avec J. Warren Kerrigan (Will Banion), Lois Wilson (Molly Wingate), Alan Hale (Sam), Ernest Torrence (Jackson).
Et Tully Marshall, Ethel Wales, Charles Ogle, Johnny Fox, James Cruze.

Deux caravanes de chariots bâchés se réunissent pour un grand voyage vers l’Oregon. Les pionniers vont traverser déserts, montagnes enneigées, connaitre la faim et affronter les Indiens…


C’est le premier grand western épique de la Paramount, un immense succès. Il reconstitue de façon documentaire la grande migration vers l’Ouest des pionniers avec leurs conestoga (charriots bâchés)…

Il est l’oeuvre du producteur Jesse L. Lasky, qui voulait à tout prix mettre en chantier ce film après avoir lu le roman d’Emerson Hough, The Covered Wagon. Le devis du film passa de 110 000 $ à 500 000 $, mais Lasky parvint à convaincre son associé Zukor. 500 chariots bâchés furent utilisés, certains spécialement créés pour le film, formant une caravane de trois miles ! Environ mille habitants de la région de Snake Valley dans le Nevada furent embauchés comme figurants, et 750 Indiens sous la houlette du colonel Tim McCoy, qui était conseiller technique de Cruze.
Il coûta 782 000 dollars et en rapporta cinq fois plus ! Un des cinq champions du box-office jusqu’en 1935.

Une cinquantaine de westerns furent tournés en 1923, mais le succès de ce film déclencha une vague : trois fois plus furent tournés dès 1924, et la tendance ne s’inversera pas les années suivantes. Un phénomène dans l’histoire du western.

Il va sortir le western des rails des court-métrages et des petites productions et en faire un genre majeur.
Pour la petite histoire, Virginia K. B. W. Hahn, la seule descendante alors en vie de Jim Bridger, qui est joué par Tully Marshall dans le film, intenta une action contre la production –Lasky Corporation-arguant que l’image donnée de son aïeul dans le film -un ivrogne à la morale douteuse- était fausse.



Le cheval de fer (the iron horse)

de John Ford (1924) ***

John Ford by Didgiv

Lors de la construction de la voie ferrée transcontinentale, un jeune homme (George O’Brien) poursuit le meurtrier de son père…

Et avec Madge Bellamy, Judge Charles Edward Bull, William Walling, Jean Arthur, Delbert Mann, Chief John Big Tree…

L’immense succès, l’année auparavant, de l’épique Caravane vers l’Ouest décida la Fox à mettre en chantier sa propre superproduction, qui montre la  construction de la voie ferrée trans-continentale, tournée dans le Nevada, et avec de gros moyens, dont quelque 500 figurants, 3000 ouvriers du chemin de fer.
Un grand tournant dans l’histoire du western… C’est le western qui révéla George O’Brien, Clark Gable ferait une petite apparition dans le film.
Pour des plans en contre-plongées, l’opérateur et des techniciens dont John Ford se terrèrent dans une fosse recouverte de planches pour filmer un troupeau au galop.
L’attaque des Indiens

dessin de Didgiv

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *