browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Ciel rouge (Blood on the moon) / Robert Wise

Posted by on 21 septembre 2013

Ciel rouge/Blood on the moon (1948) **

De Robert Wise (RKO)

Scénario : Lilie Hayward d’après le roman Gunman’s Chance de Luke Short.
Musique : Roy Webb
Photo : Nicholas Musuraca
Durée : 90 mn

Avec
Robert Mitchum : Jim Garry
Barbara Bel Geddes : Amy Lufton
Robert Preston : Tate Riling
Walter Brennan : Kris Barben
Frank Faylen : Jake Pindalest
Phyllis Thaxter : Carol Lufton
Et : Tom Tully, Charles McGraw, Tom Tyler, Tom Keene, Robert Bray, Harry Carey Jr., Iron Eyes Cody, Hal Taliaferro (un cowboy)

Robert Mitchum
Jim, un cow-boy accepte d’aider son ami Tate Riling. Ils projettent de s’attaquer à Lufton, gros fermier de la région, en recourant à une ruse pour s’emparer d’une partie de son bétail, avec la complicité de l’agent aux affaires indiennes, Pindalest . Les nouveaux petits fermiers de la région ne veulent pas que son bétail aille sur leurs terres… Lifton a deux filles, Carole, que courtise Riling, est la complice du tandem. L’autre, Amy, une sauvageonne, apprécie beaucoup Jim. Lors d’une de leurs attaques, un fermier est tué.
Jim décide de rompre son association avec Riling, qui, pour lui, va trop loin. Riling lance ses hommes après lui…

Robert Mitchum… plus vieux (dessin de Didgiv)

Un des trois westerns de Robert Mitchum en 1948, il joue un cowboy qui change de camp pour aider un propriétaire terrien, on retrouve un des thèmes les plus utilisés dans le western, celui des conflits entre petits fermiers et gros  propriétaires terriens et de guerres entre ranchs (L’HOMME QUI N’ A PAS d’ETOILE, LES GRANDS ESPACES, LE SOUFFLE DE LA TEMPETE…).

Un western psychologique, on doit le scénario à une femme, Lillie Hayward, qui a signé les scripts de plusieurs westerns, dont TONKA avec Sal Mineo et L’HEURE DE LA VENGEANCE avec Richard Conte.

Très belles images et mise en valeur de paysages pluvieux ou neigeux et nocturnes, certains ont trouvé à ce western stylisé des airs de film noir, il est vrai que Robert Wise a surtout tourné des polars et des films de guerre, et de très bons films de SF aussi comme LE JOUR Où LA TERRE s’ARRÊTA, trois westerns seulement : celui-ci, TWO FLAGS WEST (50) et LA LOI DE LA PRAIRIE (56).

Le premier rôle féminin revient à Barbara Bel Geddes, la future Miss Ellie de la série DALLAS, Walter Brennan, le Stompy grincheux de RIO BRAVO, et dans un petit rôle, Iron Eyes Cody (qui contrairement à ce que l’on croit n’est pas Indien, mais américain aux origines siciliennes).


Robert Wise (1914-2005)

Cinéaste américain qui commença à réaliser des polars et films fantastiques dans les années 1940, une de ses plus belles réussites est le film de SF LE JOUR OU LA TERRE s’ARRETA en 1951. On se souviendra aussi de MARQUE PAR LA HAINE en 56, JE VEUX VIVRE ! (58) dans lequel une prostituée (Susan Hayward) condamnée à mort clamait son innocence, WEST SIDE STORY, joyau de la comédie musicale avec Natalie Wood, LA CANONNIERE DU YANG-TSE en 1966, et STAR TREK (1979) dont le succès donna naissance à la fameuse saga. Véritable maître du suspense, il signa des thrillers et polars haletants.

Je veux vivre ! – I want to live !, Robert Wise (1958)

Westerns :
Ciel Rouge (1948)
Two flags West (1950)
La loi de la prairie (1956)

La canonnière du Yang Tsé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *