browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Chief Yowlachie / Visage Pâle

Posted by on 12 août 2014
Chief Yowlachie (Chief Yowlache) (Daniel Simmons)
(15-8-1891/7-3-1966)

 

La revanche de Lassie

C’est un des plus grands acteurs indiens d’Amérique de l’ère classique, il débuta comme chanteur d’opéra ! Il était membre de la tribu Yakima (Etat de Washington). Une centaine de films, essentiellement des westerns.

La rivière rouge (dessin de Didgiv)

Kentucky days (1923) ; Tonio, son of the Sierras (1925) ; Moran of the Mounted (1926) ; Forlorn river (26) ; War paint (26) ; Sitting Bull at the Spirit Lake Massacre (1927) ; Hawk of the Hills (27) ; The red raiders (27) ; The glorious trail (1928) ; Hawk of the Hills (1929) ; The invaders (29) ; Way out West (1930) ; The Santa Fe trail (30) ; The girl of the Golden West (30) ; The thundering herd (1933) ; The rustlers of red dog (35) de Lew Landers ; Flaming frontiers (1938)…
Man of conquest (1939) ; Winners of the West (1940) ; Les tuniques écarlates (40) ; White Eagle (1941) ; The roundup (41) ; Saddlemates (41) ; Révolte au large (41) ; Outlaws of Cherokee trail (41) ; Deux nigauds cow-boys (1942) ; King of the stallions (1942) ; Dawn on the great divide (42)

Frontier fury (43) ; The scarlet horseman (1946) ; Le démon de la chair (46) avec Hedy Lamarr ; Le passage du canyon (1946) ; Wild West (46) ; Singin’ in the corn (46) ; Oregon trail scouts (1947) ; Bowery Buckaroos (47) ; Les pionniers de la Louisiane (47) ; The gallant legion (1948) ; Le bourgeois téméraire (1948) ; La rivière rouge (1948) de John Ford ; La ville abandonnée (48) de Wellman ; Visage Pâle (48) ; El Paso, ville sans loi (1949) ; Tulsa (49) ; Canadian Pacific (49) ; The cowboys and the Indians (49) ; The traveling saleswoman (1950) ; Young Daniel Boone (50)

portrait par Loren Barton

Le petit train du Far West (50) ; Annie, la reine du cirque (50) ; My friend Irma goes West (50) ; Winchester 73 (50) d’Anthony Mann ; Indian Territory (50) ; Cherokee uprising (50) ; Le dernier bastion (1951) : role de Cochise ; La revanche de Lassie (1951) ; Cavalry scout (1951) de Lesley Selander ; Le sentier de l’enfer (51) ; L’étoile du destin (52) ; Buffalo Bill in Tomahawk territory (52) ; La peur du scalp (52) ; Son of Geronimo : Apache avenger (52) : role de Géronimo ; Les diables de l’Oklahoma (52) ; The Pathfinder (52) ; Rose-Marie (1954) ; Gunfighters of the NorthWest (1954) ; La rivière sanglante (54) ; Rose-Marie (54) de Mervyn Le Roy ; Rintintin (série) ; The Wild Dakotas (1956) ; Le géant du grand Nord (1959) ; La diablesse en collant rose (59) ; Nevada Smith (1966).

Et des séries comme The lone ranger, Le VirginienZane Grey Theater…


Visage Pale (The paleface)
de Norman Z. McLeod (1948) ***

Calamity Jane (Jane Russell) est chargée par le gouvernement de pourchasser des bandits qui vendent des armes aux Indiens, un dentiste timide (Bob Hope) tombe amoureux d’elle…

Et avec Robert Armstrong, Iris Adrian, Bobby Watson, Jackie Searl, Clem Bevans, Chef Yowlachie, Iron Eyes Cody, Henry Brandon, Al Bridge, Trevor Bardette, Richard Farnsworth, Rudolph Valentino (un Indien)…

Après le succès et le scandale du Banni, Jane Russell crève l’écran dans ce nouveau western. Un des meilleurs westerns comiques de l’époque qui aura une suite : Le fils du visage pâle (1952), avec Roy Rogers. Bob Hope chante Buttons and Bows. Des Indiens au générique dont Chief Yowlachie.

Bob Hope, Jane Russell par GaryF

Bob Hope, Jane Russell par GaryF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *