browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Lon Chaney Jr.

Posted by on 30 juin 2013
(10-2-1906/12-7-1973)

Lon Chaney Jr. by Didgiv

 

Fils de Lon Chaney, il a commencé à tourner des films sous le muet, en 1922, et s’est comme son père illustré dans le genre fantastique pour la Universal ; et comme lui, il pouvait avoir un air menaçant, effrayant qui s’adaptait bien, plus tard, aux seconds rôles de brigands patibulaires dans nombre de westerns, dont il a eu parfois la tête d’affiche notamment dans les films du roi du serial Spencer Gordon Bennet.

Il est remarqué en 1940 dans le rôle du géant au coeur simple de DES SOURIS ET DES HOMMES, c’est LE LOUP-GAROU (1941), où il joue un monstre, qui fit de lui une vedette. Il sera ensuite des loup-garous, Frankenstein, la momie, Dracula, dans les films horrifiques des années 40. Mais il n’a pas eu la même renommée que son père.
Miné par des problèmes d’alcool et de cigarette, il s’est enlisé à la fin de sa carrière dans des séries Z horrifiques et même un western érotico-psychédélique, Les Amazones du désir (The Female Bunch(1971).

C’était le dernier film de Lon Chaney Jr.

Ses autres westerns :

1932 : The black ghost, The last frontier
1933 : Son of the border ; Scarlet River
1936 : The singing cowboy et The old corral (avec Gene Autry et Roy Rogers)
1937 : Wild and woolly
Lon Chaney Jr.Cheyenne rides again
Il est un membres du gang des frères James dans Le brigand bien-aimé (1939) avec Tyrone Power, puis joue dans l’épique Pacific express de Cecil B. DeMille et L’aigle des frontières la même année.
A nouveau dirigé par DeMille en 1940 : Les tuniques écarlates
1941 : Les justiciers du désert ;  Badlands of Dakota avec Robert Stack
1942 : Overland mail et La fièvre de l’or, deux westerns où il a un premier rôle ; puis Frontier badmen (43)… The Dalton ride again (45)… La descente tragique (Albuquerque) (48) de Ray Enright… Battles of chief Pontiac (51)…

Fort invincible (51) ; deux très bons westerns en 52 avec Gary Cooper : Le train sifflera trois fois et La mission du commandant Lex ; puis Tornade (54), L’homme des plaines (1955), la série B The silver star (55) et le magnifique La rivière de nos amours en 55. Le trouillard du Far West (56) ; Daniel Boone, Trail blazer (56)…
L’héritage de la colère (58), les série Zane Grey Theater, Lawman et Au nom de la loi… La grande caravane

Dans les années 60 : Condamné à être pendu (64) ; La diligence partira à l’aube ; plusieurs westerns avec Rory Calhoun comme Furie sur le Nouveau Mexique (65) et Les éperons noirs (Black spurs) (1964-65) de R.G. Springsteen… Rawhide...

… Sur la piste des Apaches (65) et d’autres avec Dana Andrews (Quand parle la poudre (65)- Toute la ville est coupable (66).
Puis Welcome to hard times avec Henry Fonda en 67, Buckskin (68), A Stranger in town (1969) et enfin Les Amazones du désir (The Female Bunch(1971-73) cité plus haut.

Il joue le chef Pontiac dans Battles of chief Pontiac en 1952…

Un très bon site sur Lon Chaney père et fils :
http://lonchaney.com/

G. Cleverland, B. Britton, Lon Chaney Jr.

G. Cleverland, B. Britton, Lon Chaney Jr. dans La descente tragique

LE LOUP-GAROU

Daniel Boone, Trail blazer (1956) Film en entier

Lon Chaney (Jr.), Jennifer Bishop, Des Satans heiße Katzen

son dernier western est un film érotico-psychédélique : Les Amazones du désir, tourné en 1969, sorti aux USA en 1971, en France en 1973.

Lon Chaney Jr. par Tom-Heyburn

Lon Chaney Jr. par Tom-Heyburn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *