browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Claudia Cardinale / Les pétroleuses (Frenchie king) (The legend of the frenchie king)

Posted by on 30 juin 2013
Claudia Cardinale (15 avril 1938)
Claudia Cardinale ciné revue
Né à Tunis de parents d’origine sicilienne, Claudia, qui voulait devenir enseignante, est repérée par des producteurs grâce à une photo dans un hedomadaire. Sa beauté, sa fraîcheur spontanée, sa sensualité et sa force de caractère sont remarquées dans les films de Visconti, Luigi Comencini et Fellini, et elle devient très populaire.

Claudia Cardinale (ciné revue 1971)Les producteurs italiens qui l’ont lancée voulaient au départ en faire une nouvelle BB… Comme BB, elle est devenue une actrice mythique et internationale, mais elle a duré plus longtemps dans le milieu du 7e Art et continue de tourner : elle vient de jouer dans TWICE UPON A TIME IN THE WEST et ALL ROADS LEAD TO ROME…

Claudia Cardinale _

oui, c’est bien elle ! dans le plus grand cirque du monde (cinérevue janvier 1975)

Claudia Cardinale a été l’héroïne de trois westerns : Les professionnels en 1966, dans le rôle de l’épouse d’un milliardaire américain enlevée par le bandit mexicain Jack Palance qui réclame une rançon de 100 000 dollars, Burt Lancaster, Robert Ryan et Woody Strode partent à sa recherche…

Claudia Cardinale - cinerevue 1979

Elle est la vedette d’Il était une fois dans l’Ouest, de Sergio Leone, grand succès du western-spaghetti et film culte, en 1969, c’est le seul personnage féminin -et l’héroine- du film : Mrs. Jill McBain, qui quitte la Nouvelle-Orléans et arrive dans l’Utah, pour découvrir que son nouveau mari (Frank Wolff) et ses trois enfants ont été massacrés. Elle se retrouve du coup héritière de sa propriété. Elle va superviser la construction de la gare tandis que les poseurs de rail se rapprochent de la ville… et découvrir qui a tué son mari.

Claudia Cardinale -

Cine revue 1973

Claudia Cardinale Les aventuriers du brigadier… (cinérevue)

Claudia Cardinale

(janvier 70 cinérevue)

Claudia Cardinale

(cinérevue mai 1969)

Rod Taylor & Claudia Cardinale janvier 69 ciné revue

Réunir BB et CC, un vieux rêve des producteurs de l’époque : rêve enfin réalisé avec Les pétroleuses de Christian-Jaque en 1971 : cinq sœurs, dont Brigitte Bardot héritent d’un ranch dans l’Ouest, avec un terrain qui cache un puits de pétrole, ce qui attise la convoitise de leurs voisins… dont l’outlaw et rancher Claudia Cardinale, en garçon manqué, elle chante aussi dans le film Prairie Women…

John Wayne sur CC…
Sur le tournage du PLUS GRAND CIRQUE DU MONDE, John Wayne avait envoyé ce compliment à Claudia : « Petite, t’es vraiment un homme, pas une femme ! »

Claudia Cardinale novembre 68 cine revue

Claudia Cardinale (ciné revue 1971)Claudia Cardinale Ciné revue 6-10-66Claudia Cardinale (5-5-1966) Ciné revue)_NEW

Claudia Cardinale by Svetliaciok

Claudia Cardinale, NEW

Une rose pour tous (ciné revue mai 67)_

Claudia Cardinale

(Festival 1959)

Claudia Cardinale (_NEW

8-12-1966) Ciné revue

Claudia Cardinale février 1963Claudia Cardinale c.-revue 21 février 1963

Claudia Cardinale

 

« Gamine, je voulais faire le tour de l’Afrique. Actrice, j’ai fait le tour du monde. il n’y a pas de plus belle aventure que le cinéma« . Claudia Cardinale.

Claudia Cardinale ciné revue 67

Claudia CardinaleClaudia Cardinale

Claudia Cardinale, Marcello Mastroianni by Didgiv

Claudia Cardinale -

cinerevue 1979


Les pétroleuses (Frenchie king) (The legend of the frenchie king)
franco-italo-hispano-anglais de Christian-Jaque et Guy Casaril (1971)**

Scénario : Marie-Ange Anies, Daniel Boulanger, Clément Bywood et Jean Nemours d’après une histoire de E. Manzanos
Photo : Henri Persin-Musique : Christian Gaubert

Avec Brigitte Bardot : Louise
Claudia Cardinale : Maria
Michael J. Pollard : le shérif
Patty Shepard : Petite-pluie
Micheline Presle : tante Amélie
Henry Czarniak : Marc
Et George Beller, Teresa Gimpera, Emma Cohen, Patrick Préjean, Cris Huerta, Valéry Inkijinoff, France Dougnac, Marie-Ange Anies.

Louise « Frenchie King » et ses quatre sœurs sont des femmes hors-la-loi. Après une attaque de train, elles décident de se ranger, elles ont découvert dans leur butin le titre de propriété d’un ranch, Little P. à Bougival Junction.
Arrivées sur place, elles doivent affronter Maria Sarrazin, une amie du shérif, qui a appris que sous les terres du ranch se trouvent des nappes pétrolifères.
Maria veut s’approprier les terres et le ranch et demande au shérif de les chasser de la ville. Hélas, les quatre frères de Maria sont tombés sous le charme des sœurs King. Lors d’une fête dans la ville, Louise demande à ses sœurs d’enlever les garçons, pour qu’ils leur explique pourquoi Maria convoite le ranch…

En France, on n’a pas beaucoup de westerns mais on a des Pétroleuses ! MDR !

C’est le 3et dernier western de Brigitte Bardot (après Viva Maria qui a été un énorme succès et Shalako) dans un rôle de soldate à frou-frous, dont l’action se situe comme Shalako au Nouveau-Mexique.

Claudia Cardinale

Elle campe une des cinq sœurs qui héritent d’un ranch dans l’Ouest, puits qui cache du pétrole, ce qui attise la convoitise de ses voisins… dont l’outlaw et rancher Claudia Cardinale, en garçon manqué.

C’est une parodie de western, Claudia Cardinale chante Prairie Women et Micheline Presle : La vie parisienne.
Cette bagarre de femelles -BB contre CC, la blonde contre la brune- a comme un petit air de Trinita, avec de l’action, de l’humour, le tout sur un ton très léger.
A sa sortie, la critique a été dure, le film a souffert d’un changement de réalisateur (Guy Casaril a quitté le tournage au bout de quelques jours, en désaccord avec les producteurs), c’est un échec, comme Shalako, BB sera fâchée après ça avec le cinéma.

Vicente Del Aguilar enseigne à C.C. l’ABC de l’équitation, du tir et du crochet « droit, sec et précis » ! Une vraie dure !!!

Claudia et Brigitte

Le clou du filmLa bagarre BB-CC :

Luis Induni est parfois crédité au générique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *