browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Jim Brown / El Condor / La chevauchée terrible / Kid Vengeance (Les cavaliers du diable)

Posted by on 30 juin 2013

JIM BROWN (17 février 1936)

avec Diahann Carrol

Jim Brown abandonne en 1964 sa carrière de footballeur pour tourner dans le captivant western Rio Conchos de Gordon Douglas avec Richard Boone en vedette. Il sort de l’incognito en faisant partie des DOUZE SALOPARDS trois ans plus tard.

En 1968, il devient le héros avec Burt Reynolds, des 100 Fusils de Tom Gries : il campe un policier noir de l’Arizona qui s’allie avec un métis indien qu’il poursuivait, et une jolie révolutionnaire -Raquel Welch- pour défendre les Indiens yaquis rebelles contre le gouvernement mexicain. Une histoire inspirée de faits authentiques (la révolution au Mexique), pour un western décomplexé, qui montre une scène d’amour interraciale, ce qui n’est pas courant à l’époque.

Il a aussi la tête d’affiche dans El condor en 1971, un western également mâtiné d’érotisme et aussi violent : c’est un prisonnier évadé qui fait équipe avec un chercheur d’or (Lee Van Cleef) et des Apaches pour mettre la main, au Mexique, sur des milliards en or dans une forteresse.

Un tandem qui marche : Brown partage de nouveau l’affiche de deux films avec Lee Van Cleef : La chevauchée terrible en 1975… et Kid vengeance (1977).

blague ciné-revue 1969


JIM BROWN / LEE VAN CLEEF : TROIS WESTERNS ENSEMBLE…

EL CONDOR De John Guillermin (1970) ***

Deux aventuriers (Jim Brown et Lee Van Cleef) et une femme (Marianna Hill) font une alliance avec des Apaches pour voler l’or d’une forteresse.

Et avec Patrick O’Neal, Iron Eyes Cody, Imogen Hassall, Gustavo Rojo, Florencio Amarilla, Julio Pena.

Trépidant western américain du début des seventies, produit par le vétéran André de Toth, tourné à Almeria en Espagne par un réalisateur spécialiste de films d’action (décédé en septembre 2015), où l’on sent l’influence du western-spaghetti (lui-même influencé par le western US !). Affiche cosmopolite, avec des acteurs américains, anglais, amérindiens, italiens, espagnols…
De l’acion à 100%, un soupçon de violence propre à l’époque -le cinéma se libérant des codes de censure- et un brin d’érotisme aussi : Marianna Hill joue des scènes déshabillées que devait à l’origine tenir l’actrice suédoise Ewa Ailin (trop pudique, celle-ci refusa).

A rapprocher des Cent fusils avec Raquel Welch, le film montre une blanche (Marianna Hill) amoureuse d’un Noir (Jim Brown). Très entrainante partition musicale de Maurice Jarre.
Brown et Van Cleef , tandem efficace, ont tourné deux autres westerns ensemble.

♣ La superbe musique de Maurice Jarre, aux sonorités mexicaines, une des plus belles partitions de western :

♥ La scène osée qu’a osé faire Marianna Hill


La chevauchée terrible (Take a hard ride)
Italo-américain d’Antonio Margheriti (1975) ** 


Avec Jim Brown, Lee Van Cleef, Fred Williamson, Catherine Spaak, Jim Kelly, Barry Sullivan, Dana Andrews, Harry Carey Jr., Robert Donner, Hal Needham

Deux aventuriers doivent acheminer dans le désert 86000 dollars à un ranch mexicain. Un chasseur de primes lorgne notamment sur le magot…

Une ravissante Française -Catherine Spaak- dans un monde de brutes : Jim Brown et  Lee Van Cleef à nouveau réunis après le succès d’El Condor. Pour sa seule distribution, ce western spaghetti-yankee vaut le détour. Musique de Jerry Goldsmith.

Catherine Spaak – cinérevue 1968

 ————————————————————————

Kid Vengeance (Les cavaliers du diable)
Israel/USA de Joseph Manduke (1977) **

Un prospecteur (Jim Brown) dont l’or a été volé par un bandit fait équipe avec un garçon (Leif Garrett) dont les parents ont été tués et sa sœur kidnappée par un truand (Lee Van Cleef).

Et avec Glynnis O’Connor, John Marley, Matt Clark, Dalia Penn…

Troisième western avec le tandem gagnant Jim Brown/Lee Van Cleef (après El Condor en 71 et La chevauchée terrible en 75). Toujours très efficace, Lee Van Cleef fait preuve de son grand art. Tourné en Israël, Musique de Francesco de Masi.

Lee Van Cleef-dessin de Didgiv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *