browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

James Brown / La charge sur la rivière rouge (L’attaque de la rivière rouge) (The charge at feather river)

Posted by on 30 juin 2013
JAMES BROWN  (22-3-1920/11-4-1992)

Ancien joueur de tennis devenu acteur, il débuta en 1941 dans des films de guerre puis se recycla dans la télévision, il est connu pour avoir endossé l’uniforme du lieutenant Master de Rintintin dès 1954 (rôle qu’il reprendra en 1976), puis joué dans les séries westerns The lone ranger, The rounders en 1966 et aussi Le Virginien, Gunsmoke, Bonanza, Have gun – will travel, Laramie.

Avant ça, quelques westerns dans les années 40, dont The fabulous Texan, avec « Wild » Bill Elliott, Le cavalier fantôme (49), Montana (50), la très bonne histoire d’espionnage La mission du commandant Lex en 1952, avec Gary Cooper , La charge sur la rivière rouge (53), La femme qui faillit être lynchée (Woman they almost lynched) (53) ou encore La trahison du capitaine Porter (1953) avec Randolph Scott, Five guns to Tombstone (1960) et Gun Street (61).

LES EPERONS NOIRS

Dans les années 60, il campe le shérif des Eperons noirs (Black spurs) (1964-65) avec Linda Darnell et cotoie Dana Andrews dans Quand parle la poudre en 1965. Un dernier western en 1976, Adios amigo.

Il clot sa carrière avec le rôle du détective Harry McSween dans la série DALLAS (1987-88).
Entretemps, cet acteur athlétique a créé une société de matériel de body-building et a été nommé à la tête des relations clients de la firme de cosmétiques Fabergé.
La division cinéma du groupe Fabergé produisit en 1975 une comédie, L’INFIRMIERE DE LA COMPAGNE CASSE-COU, dans lequel il accepta de jouer un second rôle !

Le cavalier fantôme - Rod Cameron


La charge sur la rivière rouge (L’attaque de la rivière rouge) (The charge at feather river)
De Gordon Douglas (1953) **
1886. Une expédition part délivrer deux jeunes filles enlevée par des Cheyennes…

Avec Guy Madison, Frank Lovejoy, Helen Westcott, Vera Miles, Dick Wesson, Steve Brodie, Ron Hagerty, Neville Brand, James Brown, Dub Taylor, Paul Picerni…


Un nouveau visage féminin arrive dans le western : Vera Miles, au côté de Guy Madison, jeune premier des westerns de série B. Elle jouera en 1956 dans La prisonnière du désert de John Ford, qui traitera aussi du thème des captives des Indiens. Ce récit relate une traversée en territoire cheyenne pour sauver deux femmes blanches qu’ils ont capturées. C’est le tout premier western en relief (Warner Bros), et le 2e western du second couteau Neville Brand.
Belle musique de Max Steiner.

affiche 3D pour un western en relief !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *