browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Lloyd Bridges / La rivière de la mort (Little Big Horn)

Posted by on 30 juin 2013
Lloyd Bridges (15-1-1913/10-3-1998)

Lloyd Vernet Bridges Jr., papa de Beau et Jeff Bridges, et aussi de Cindy, nous a beaucoup fait rire dans les pastiches désopilants de films catastrophe (Y’A-T-IL UN PILOTE DANS l’AVION), d’action (HOT SHOTS ! 1 et 2) dans les années 80 et 90.
Plus jeune, il a eu son heure de gloire au début des 50’s, avec plusieurs films où il tenait des rôles principaux, et une belle palette de westerns.

Son premier western est la fresque d’aventures épiques Le grand passage en 1940 où il a le rôle d’un soldat. Puis, trois Lambert Hillyer en 1941 : The medico of painted springsThe son of Davy Crockett (1941) et The royal mounted patrol.

Plusieurs western avec Charles Starrett (Pardon my gun, Riders of the Northland et West of Tombstone en 1942, Hail to rangers en 43, Riding West en 44)… North of the rockies en 1942 avec Bill Elliott. En 1945, c’est Abilene Town (1946). Bridges a des rôles de plus en plus étoffés, dans Le passage du canyon notamment en 1946.
Puis, un western violent pour l’époque, Femme de feu. La fresque épique Les conquérants d’un nouveau monde de Cecil B. DeMille.

En 1949 : Le mustang noir que veut apprivoiser Ann Blyth… En 1949, La fille des prairies. En 50, Lloyd Bridges monte dans le générique à la 4e place, c’est Colt .45 avec Randolph Scott.

Et enfin une tête d’affiche, en 1951 : Little big Horn, premier film du scénariste Charles Marquis Warren. Son rôle le plus marquant dans un western est sans doute celui du député-shérif du Train sifflera trois fois en 1952, il retrouve Gary Cooper avec qui il avait déjà joué dans Les conquérants d’un nouveau monde c’est l’un de ceux qui abandonnent Gary Cooper dans son combat contre des brigands.

Un second rôle dans Le sabre et la flèche (1953), où il fait partie d’un groupe attaqué par des Comanches… puis City of bad men la même année.

Et à nouveau la tête d’affiche dans Les démons du Texas, à la tête d’individus recherchant de l’or sur des terres comanches… et dans La femme apache en 1955 de Roger Corman : il campe un agent du gouvernement enquêtant sur des attaques attribuées à des Apaches. Un cas de conscience se pose pour une métisse (Joan Taylor) dont le frère est le chef du gang…

Suivront Un jeu risqué (Wichita) (55), Le faiseur de pluie (56), L’Or des Cheyennes (57), une production de Byrna, la société de Kirk Douglas.

Il est la vedette de The silent gun, un téléfilm de 1969, il joue un shérif, as de la gâchette … et aussi de Running wild en 1973.

On reverra Lloyd Bridges dans plusieurs sagas historiques à la télévision, dans les feuilletons ou séries Zane Grey Theater, Benjamin Franklin (74), Racines (74), La conquête de l’Ouest (1978), mini-série, Les Bleus et les Gris (82), George Washington (84) et enfin Nord et Sud en 1986.

Lloyd Bridges dans la bande-dessinée accompagnant la sortie du Sabre et la flèche en 1953… avec Broderick Crawford.

Abilene Town (1946)


La rivière de la mort (Little Big Horn)
de Charles Marquis Warren (1951) ** 


Une petite troupe de l’US Cavalry tente d’avertir Custer d’un massacre imminent. Le commandant de la patrouille soupçonne un de ses hommes d’avoir une relation avec sa femme…
Avec Lloyd Bridges, John Ireland, Marie Windsor, Reed Haley, Jim Davis, Wally Cassell, Hugh O’Brian, Sheb Wooley

Grand classique du western, premier film du scénariste Charles Marquis Warren , et premier western avec Lloyd Bridges comme vedette. Elle relate la bataille qui opposa en 1876 les  647 hommes du 7e régiment de cavalerie de l’armée américaine commandé par Custer à une coalition de Cheyennes et de Sioux sous la houlette de Sitting Bull. Ce fut une des plus grandes victoires indiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *