browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Willis Bouchey / Return of the Texan (Le retour du Texan) / La dernière chevauchée (Last stagecoach West)

Posted by on 26 juin 2013

Willis Bouchey
(24-5-1907/27-9-1977)

Comme Ward Bond, il pouvait interpréter avec le même talent un juge intègre ou une crapule détestable, et comme Bond, il a été un des seconds couteaux préférés de John Ford.
On l’a vu dans de nombreux films avec James Stewart mais aussi  George Montgomery et dans deux westerns avec Frank Sinatra… Que du beau monde !

Willis BoucheySon premier western, et deuxième film, est Return of the Texan de Delmer Daves en 1952, puis c’est Tempête sur le Texas en 53, Battle of Rogue river (1954), et L’aigle solitaire (54).
En 1955 : Le souffle de la violence, Les forbans et le téléfilm The Forest ranger, puis Johnny Concho (en 1956), un western produit par et avec Sinatra. Et Les piliers du ciel de George Marshall.
1957 : The last stagecoach West de Joseph Kane
1958 : La vallée de la poudre et Une balle signée X.
En 1959 : Les hors-la-loi du Missouri avec George Montgomery
Les cavaliers de J. Ford.

James Stewart et Willis Bouchey (Les Cheyennes)

En 1960, il joue le Président de la Cour Martiale dans Le sergent noir (Woody Strode) de John Ford, puis c’est Five guns to Tombstone et en 1961 Les deux cavaliers de J. Ford avec James Stewart et Richard Widmark, deux acteurs que l’on retrouve avec Bouchey dans la superproduction épique en cinérama La conquête de l’Ouest en 62.
Willis Bouchey tourne avec James Stewart et sous la direction de John Ford dans deux autres westerns : L’Homme qui tua Liberty Valance en 1962 et Les Cheyennes, dans le rôle d’un colonel, en 1964, avec R. Widmark encore.

Puis, il interprète un juge en 1967 dans le très bon Le justicier de l’Arizona. Le cinéaste Burt Kennedy lui offre alors des seconds rôles dans trois westerns : La vengeance du shérif, puis Ne tirez pas sur le shérif ! en 1969 et Un beau salaud (1970) avec Frank Sinatra.
Son dernier film et western en 1971 -au titre presque prémonitoire- est Quand siffle la dernière balles avec Gregory Peck.

Willis Bouchey a aussi joué dans de nombreuses séries western comme Colt .45, Lawman, La flèche brisée (1956-58), Cheyenne, Zane Grey Theater, Tales of Wells Fargo, La grande caravane, Le Virginien, Rintintin (57), GunsmokeAu nom de la loi, Bonanza, The Deputy,  Have gun – will travel, Laramie.


Return of the Texan (Le retour du Texan)
de Delmer Daves (1952) ** 


Sam Crockett revient de Kansas City dans sa petite ville natale dans le Texas rural, avec son grand-père et deux jeunes fils. Il a des problèmes avec son voisin, Rod, dont il est amoureux de la belle-sœur…

Avec Dale Robertson, Joanne Dru, Walter Brennan, Robert Horton, Richard Boone, Tom Tully, Helen Westcott, Robert Adler, Willis Bouchey

Premier western de deux grands futurs seconds couteaux : Richard Boone et Willis Bouchey. Le héros est joué par Dale Robertson, qui sera la vedette de la série Le cheval de fer (1966-68). C’est aussi le premier western de Robert Horton qui sera un des héros de la série La grande caravane.


La dernière chevauchée (Last stagecoach West)
de Joseph Kane (1957) 

La venue du chemin de fer à Cedar City signe la fin des diligences, car le gouvernement donne le contrat des courriers au transport le plus rapide…

Avec Jim Davis, Mary Castle, Victor Jory, Lee Van Cleef, Willis Bouchey, Grant Whiters, Roy Barcroft, Glenn Strange.

Titre américain plus subtil que le banal titre français : « La dernière diligence à l’Ouest ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *