browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Blue Washington / La gloire du cirque (Annie Oakley) / Une nation en marche (Wells Fargo) / Way down South

Posted by on 2 octobre 2014

 Blue Washington (Edgar Blue Washington)
(12-2-1898/15-9-1970)

Acteur noir qui démarre en 1919 dans une comédie western Rowdy Ann, et ne cessera d’en tourner, le western épique Wyoming et The phantom city en 1928, il joue un voleur de banque dans le Rio Rita de 1929, donne la réplique à Ken Maynard (dans les westerns Le cheval du diable, Lucky Larkin et en 1930 et King of the arena en 1933), Buck Jones (Desert Vengeance, 1931)  assure les séquences comiques du western Haunted gold (Le fantôme) (32) avec John Wayne : le rôle du Noir superstitieux…

Un petit rôle de guerrier dans KING KONG (1933) puis des westerns à nouveau : Ce n’est pas un péché (1934) avec Mae West, il est un cuisinier dans La gloire du cirque (35), un soldat de la prison de Je n’ai pas tué Lincoln (36), puis Une aventure de Buffalo Bill (36), Une nation en marche (37), Madame et son cowboy (38), Kentucky (38), c’est un esclave dans Way down South  (39), puis Autant en emporte le vent (39), Une fille en or (51).

Haunted gold en entier…

John Wayne and Edgar "Blue" Washington

————————————–

La gloire du cirque (Annie Oakley)
de George Stevens (1935) ***


Biographie d’Annie Oakley, vedette du Buffalo Bill Wild West.

Avec Barbara Stanwyck, Preston Foster, Melvyn Douglas, Moroni Olsen, Andy Clyde, Chief Thunderbird, Iron Eyes Cody, Jim Mason, Blue Washington.


Une nation en marche (Wells Fargo)
de Frank Lloyd (1937) ***

Avec Joel McCrea, Bob Burns, France Dee, Lloyd Nolan, Henry O’Neill, Johnny Mack Brown, Porter Hall, Robert Cummings, Peggy Stewart, Henry Brandon, Sheila Darcy, Richard Denning, Jack Perrin, Julian Rivero, Blue Washington.

Un gros budget (1,5 million de dollars) pour ce western historique ambitieux de la Paramount, qui raconte comment une société de diligences a contribué à unifier les USA… avant le chemin de fer.
Premier rôle en vedette de Joel McCrea dans un western, et Johnny Mack Brown, grande vedette du genre à l’époque, dans un second rôle.


Way down South
de Leslie Goodwins, Bernard Vorhaus (1939) *

Avec Bobby Breen, Alan Mombway, Ralph Morgan, Sally Blane, Charles Middleton, Blue Washington.

Avant la guerre de Sécession, un propriétaire de plantation meurt et laisse tous ses biens –y compris ses esclaves- à son fils. Si ceux-ci étaient assez bien traités par le défunt, le fils en revanche a des méthodes brutales pour imposer sa discipline.

Sorti la même année qu’Autant en emporte le vent, ce petit film indépendant (distribué par la RKO), western muscial sur les plantations et l’esclavage, peu connu, prenait le point de vue opposé, celui  des esclaves.
Pas de star, le Canadien Bobby Breen, enfant star chantant à la voix soprano, avait 11 ans lorsque le film fut tourné. Dernier western de Sally Blane, soeur de Loretta Young.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *