browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Harry Belafonte / Buck et son complice (Buck and the preacher)

Posted by on 26 juin 2013
HARRY BELAFONTE
(1-3-1927)

Harry Belafonte et Sidney Poitier

Qui a vu le black-western Buck et son complice en 1972 n’est pas prêt d’oublier la performance de Harry Belafonte en prêcheur complètement déjanté : il se retrouve nu après que Sidney Poitier, qui escorte des esclaves noirs parti de leurs plantation vers l’Ouest, lui a dérobé ses habits.

Il va ensuite recroiser sa route et devenir son complice, dans sa lutte contre le cruel chef de gang joué par Cameron Mitchell, qui traque avec sa bande les anciens esclaves pour les ramener dans les plantations du sud.
C’est le seul élément comique d’un film au sujet grave, qui fait penser à certains personnages de western-spaghetti. Film que Belafonte a aussi produit, et que Poitier a réalisé, et sa seule incursion dans le genre… mais elle vaut le détour !


Buck et son complice (Buck and the preacher)
de Joseph Sargent et Sidney Poitier (1972) *

Un chef de convoi et un prêcheur déjanté aident des esclaves libérés à échapper à une horde qui veut les ramener vers les plantations où il étaient prisonniers.

Avec Sidney Poitier, Harry Belafonte (et co-producteur), Cameron Mitchell, Ruby Dee, Nita Talbot, Lynn Hamilton, Shirleena Manchur, John Dierkes, Denny Miller.

Sidney Poitier (by didgiv)


Western très inégal tant au niveau de la réalisation que des interprètes, on peut seulement saluer la performance de Belafonte en prêcheur déjanté : il se retrouve nu après que Sidney Poitier lui dérobe ses vêtements. Il va ensuite recroiser sa route et devenir son complice, dans sa lutte contre le cruel chef de bande joué par Cameron Mitchell, autre talent du film.
Joseph Sargent a réalisé le début du film, mais ne s’entendait pas avec Sidney Poitier qui a pris la suite, et c’est plutôt une déception car la deuxième moitié et la fin du film cafouillent complètement !

 Ruby Dee
(27 octobre 1922/11 juin 2014)

Une des plus grandes actrices afro-américaines nous a quittés en 2014, quelques mois seulement après Juanita Moore, Ruby Dee avait été mariée à l’acteur Ossie Davis. Elle parlait le Français et l’Espagnol qu’elle avait étudiés au lycée. Son dernier film est 1982 (sortie en 2013) avec Wayne Brady.

Parmi les films sur l’histoire des USA, notamment sur l’esclavage, et westerns qu’elle avait tournés :
Gone are the days ! (1963) de Nicholas Webster
Sheriff (1971) Téléfilm de David Lowell Rich
Buck et son complice (1972) de Sidney Poitier
Racines 2 (Feuilleton, 1979)
Les racines du destin (200) Téléfilm de Peter Medak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *