browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Au Paradis à coups de revolver (Heaven with a gun) / Virginia Gregg / Carolyn Jones

Posted by on 15 novembre 2014

Au Paradis à coups de revolver (Heaven with a gun)
de Lee H. Katzin (1969)

Glenn Ford sept 72 ciné revue

Le thème sempiternel du conflit entre éleveurs de moutons et propriétaire terrien (John Anderson).

Un étranger arrive en ville… Glenn Ford en prêtre, entouré de jolies filles (Carolyn Jones, Barbara Hershey) et avec de bons seconds rôles : David Carradine, Noah Beery Jr
Et avec aussi : Virginia Gregg, James Griffith, Barbara Babcock.
Tourné à Old Tucson en Arizona.


VIRGINIA GREGG (1916-1986)


Sa voix surtout est célèbre : c’était celle de la mère de Norman Bates dans PSYCHOSE (1960) et ses suites.
Elle débute dans LES ENCHAINES d’Hitchcock (1946), et tourne son premier western en 1956 : La première balle tue. Suivront La colline des potences (1959) avec Gary Cooper, Shoot out at Big Sag (62), La montagne des neuf Spencer (63), Gros coup à Dodge City (65), Au paradis à coups de revolver (69), Le plus grand des hold-up (69)
… et des séries dont un rôle récurrent dans Gunsmoke (Colt .45, Zane Grey Theater,  Lawman, Rawhide... Bonanza, Le VirginienLa grande vallée, Have gun – will travel, Wichita Town, Au nom de la loi… The DeputyLa grande caravane)

Vue aussi dans le polar MADIGAN en 1968.


Carolyn Jones
(1930-1983)


Texane connue pour sa liaison avec Aaron Spelling, elle prétendait avoir des origines indiennes (Comanche), elle joua dans LA GUERRE DES MONDES (1953), avec Marilyn Monroe dans 7 ANS DE REFLEXION et Elvis dans BAGARRES AU KING CREOLE.
Vue dans les westerns :
Trois heures pour tuer (1954), Le dernier train de Gun Hill (59), La conquête de l’Ouest (62), elle est la propriétaire du saloon dans Au paradis à coups de revolver (1969) avec Glenn Ford, et les séries Zane Grey Theater, La grande caravane, Le Virginien.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *