browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Antonio Sabato /Deux fois traître (Due volte giuda) / Pas de pitié pour les salopards (Al di la della legge)

Posted by on 8 décembre 2014

 Antonio Sabato (1943)

Antonio Sabato

mars 67 Ciné revue

Acteur italien qui démarra dans le film sur les courses automobiles GRAND PRIX en 1966 au côté de James Garner. Après ça, il tourne dans quelques westerns : Haine pour haine (1967), Pas de pitié pour les salopards (68), Aujourd’hui ma peau, demain la tienne (68), puis le film de science-fiction BARBARELLA (68) avec Jane Fonda et encore des westerns en 69 : Deux fois traitre (voir ci-dessous) 1972 : Il était une fois à El Paso et Miss Dynamite.
Il joue dans les gialli avec Barbara Bouchet L’UOMO DAGLI OCCHI DI GHIACCIO en 1971 et avec Uschi Glas dans LE TUEUR à l’ORCHIDEE en 1972.

———————————————————————-

Deux fois traître (Due volte giuda) (1968) Italo-espagnol de Nando Cicero

Luke Barret a perdu la mémoire après qu’une balle a touché sa tête dans une fusillade. En recherchant l’homme qui a tenté de le tuer, il va découvrir qu’il était un pistolero, et aussi une terrible vérité sur sa famille…
Avec Antonio Sabato, Klaus Kinski, Cristina Galbo, José Calvo, Linda Sini, Lina Franchi, Walter Barnes
Western de l’écurie Balcazar tourné à Alméria, sorti en France en 1970. Avec le thème du héros amnésique.
 ————————-

Cristina Galbo (Christine Galbo) (1950)

Actrice espagnole qui brilla dans les années 1960-70 dans les gialli et films d’horreur européens avant de devenir danseuse de flamenco. Elle incarna Bernadette Soubirous en 1964, vue aussi dans les gialli JEUX PARTICULIERS en 1972 et L’ASSASSINO è COSTRETTO AD UCCIDERE ANCORA (1975), et les westerns Un doigt sur la gâchette en 1967 et Deux fois traître (Due volte giuda) (68). Elle jouait aussi une jeune nonne dans PRISON DE FEMMES (1974).


Pas de pitié pour les salopards (Al di la della legge) (Beyond the law)

 Italo-ouest allemand de Giorgio Stegani (1967-68) **

Un voleur accepte un poste de shérif pour s’emparer d’une cargaison d’argent avant que son ex-partenaire ne la lui dérobe…

Avec Lee Van Cleef, Antonio Sabato, Lionel Stander, Gordon Mitchell, Bud Spencer, Graziella Granata, Herbert Fux, Ann Smyrner…

Sortie aux USA en 71, une comédie western-spaghetti qui affiche une belle distribution. Une des rares occasions de voir Bud Spencer non barbu ! Avec la musique d’un compositeur de génie, Riz Ortolani.

Antonio Sabato mars 67 Ciné revue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *