browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Laura Antonelli

Posted by on 21 juin 2015
Laura Antonelli (28-11-1941-21 juin 2015)
Laura Antonelli ciné-revue 1974

1974

C’est « la plus belle femme de l’univers », disait d’elle le cinéaste Luchino Visconti. Née à Pola en Italie, Laura Antonelli est quelque temps professeur d’éducation physique avant de débuter dans Carosello, un feuilleton-western italien, au moment où elle s’est fait connaitre en posant pour des romans-photos.

Après des débuts dans le film d’espionnage L’ESPION QUI VENAIT DU SURGELE (1966), elle sort de l’incognito en 1969 avec des érotiques dont LE MALIZIE DI VENERE, film bloqué par la censure italienne, et ressorti des années plus tard, puis le cultissime LA VENUS EN FOURRURE, devenant l’une des figure de proue de la comédie érotique à l’italienne.

Laura Antonelli

cinerevue 1979

 

Laura Antonelli

cinérevue mars 1974

 

Laura Antonelli

(cine revue 1975)

Devenue célèbre, elle sortira régulièrement de ce créneau, étoffant sa palette en jouant avec des stars comme Jean-Paul Belmondo, qu’elle rencontra sur le plateau des MARIES DE l’AN II, et dont elle fut la compagne dans les années 60, ou Jean-Louis Trintignant.
Elle flirtera aussi avec le genre western à la sauce italienne, avec Un homme nommé Sledge de Vic Morrow en 1970, elle y donnait la réplique au grand James Garner. On la voit aussi dans des polars comme EXECUTIONS (1969) de Romolo Guerrieri avec Franco Nero.

Elle a alimenté la rubrique des faits divers de célébrités, à cause de problèmes de drogue et de chirurgie esthétique qui lui ont posé de graves problèmes.

Laura Antonelli

(cine revue déc 1975)

dessin de Didgiv

dessin de Didgiv

Laura Antonelli

(cinérevue 1970)

Laura Antonelli

Laura Antonelli

1973 Cinerevue

Laura Antonelli

(mai 1971 – Ciné revue)

Laura Antonelli

(mai 1971 – Ciné revue)

 

 

 

 

Ma femme est un violon

Laura Antonelli by Didgiv

 

 

 

 

 

 

Laura Antonelli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *