browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Anthony Zerbe / Une bible et un fusil (Rooster Cogburn)

Posted by on 3 mars 2015

Anthony Zerbe (1936)

Il débute dans les séries La grande vallée, Le cheval de fer et Les mystères de l’Ouest, et au cinéma au côté de Charlton Heston, dont il joue un des hommes demain dans le western Will Penny le solitaire en 1967. Après Le Virginien et Bonanza, on le voit dans le polar APPELEZ-MOI MONSIEUR TIBBS, puis encore des westerns : Juge et hors-la-loi (1972), Gunsmoke, le polar ADIEU MA JOLIE, puis il joue  l’ancien compère du sheriff Rooster Cogburn qui trahit sa bande dans Une bible et un fusil (1975), un marshal dans la mini-série La conquête de l’Ouest en 1976, The court-martial of George Armstrong Custer (1977), la saga Colorado (1978), la série Dream West (1986), il incarne le général Grant dans Nord et sud II (1986), le général Grey dans Independence (87), a un rôle récurrent dans L’équipée du Pony Express (1989-92).

 


Une bible et un fusil (Rooster Cogburn)De Stuart Millar (1975) ***

Avec :
John Wayne, Katharine Hepburn, Anthony Zerbe, Richard Jordan, John McIntire, Strother Martin, Paul Koslo, Jerry Gatlin, Chuck Hayward.
Cascadeur : Chuck Roberson

Dans son avant-dernier film, John Wayne reprend le rôle du shérif borgne alcoolique de Cent dollars pour un shérif (1969), justicier aux méthodes expéditives, qui se lance cette fois à la poursuite de bandits ayant massacré des soldats transportant de la nytroglycérine.
L’association du vieux dur à cuire aux méthodes expéditives avec Katharine Hepburn, vieille fille de pasteur londonienne armée de sa bible, fonctionne à merveille.

dessin : Didgiv

De l’humour, et de belles scènes d’action dans des rapides, tournée à Deschutes National Forest aux environs de Rogue River, dans l’Oregon, les paysages dans lesquels il a été tourné constituent un des points forts du film ; un rôle taillé sur mesure pour un John Wayne vieillissant, c’est son avant-dernier film, avant son chant du cygne, Le dernier des géants en 1976, il mourra d’un cancer trois ans plus tard. Un des meilleurs John Wayne des années 70.
Après ce film, un téléfilm, True Grit, avec Warren Oates, sera tourné en 1978, pilote d’une série qui n’a jamais vu le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *