browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Ann Harding / Les conquérants (The conquerors)

Posted by on 15 octobre 2014
ANN HARDING (1901-1981)

Célèbre grâce à PETER IBBETSON, elle débute à Broadway.
Westerns :
The girl of the golden West (1930) ; Les conquérants (32).


 

Les conquérants / The conquerors (1932)

De William A. Wellman.

Producteur exécutif : David O. Selznick.

Scénario : Robert Lord, Howard Estabrook d’après sa nouvelle.
Musique : Max Steiner.
Sorti en France en novembre 1933.
Durée : 86 mn.

Avec Richard Dix (Roger Standish/Roger Lennox)
Ann Harding (Caroline Ogden Standish)
Edna May Oliver (Mathilda Blake)
Guy Kibbee (docteur Blake)
Julie Haydon, Donald Cook, J. Carroll Naish, Jason Robards.

Un couple de jeunes mariés part vers l’Ouest et fonde un empire financier.

1873. Après la mort de son père, qui s’opposait à son union avec Roger, Caroline quitte New York avec ce dernier pour l’Ouest, ils partent par bateau du Nebraska. Blessé par des bandits, Roger est soigné à Fort Allen par un docteur alcoolique puis commande un groupe qui va affonter les bandits et les lyncher.
Le couple s’installe définitivement en ville, Roger créé une banque, ils ont des jumeaux mais l’un d’eux meurt dans un accident provoqué par le docteur. 
La petite fille épousera des années après un homme qui sera responsable de la banque. Mais il se suicidera ayant commis des erreurs de gestion de la banque. Sa femme met au monde un garçon, Roger qui monte au front en 14-18… 

En moins de 1h30, Wellman parvient à narrer une ambitieuse saga épique, hymne à la gloire des Etats-Unis, qui couvre plus d’un demi-siècle de l’histoire de la conquête de l’Ouest, le début est du pur western, mais la seconde partie, plus moderne évoque la guerre de 14-18 et la crise de 1929.

En vedette, le très bon Richard Dix, qui fut une grande vedette du western des années 30, et un acteur de la RKO, dont ce film fut un succès en 1932. Un des deux westerns que tourna Ann Harding.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *