browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Ann Dvorak / Massacre / The return of Jesse James / La belle de San Francisco (Flame of Barbary Coast)

Posted by on 15 octobre 2014

Ann Dvorak (Baby Anna Lehr)
(1912-1979)

Fille de la comédienne Anna Lehr et du réalisateur Edwin McKim, cette brune devenue blonde chantait à l’occasion dans certains de ses films.
Elle joue les danseuses ou les chorus girls dans ses premiers westerns, comme Way out West (1930)… puis Massacre (1934), La belle de San Francisco (45), Abilene Town (46), The return of Jesse James (1950) de Arthur Hilton, The secret of convict Lake (1951)

 


MASSACRE d’Alan Crosland (1934) **** 

Joe Thunderhorse, un Sioux devenu la star du Wild West show, retourne chez dans sa réserve où son père est mourant, et découvre que son peuple souffre de la corruption des agents de la réserve.

Avec Richard Barthelmess, Ann Dvorak, Dudley Digges, Claire Dodd, Robert Barrat, Charles Middleton, Tully Marshall, Chief John Big Tree, Iron Eyes Cody, Douglas Dumbrille, Noble Johnson, Chief Standing Bear, Chief Thunderbird.

Les films pro-indiens ne datent pas de Delmer Daves. Dans le rôle principal, le grand acteur du muet Richard Barthelmess campe un Sioux. Ce film de la Warner montre les difficultés de vie des Indiens dans les réserves, leur souffrance et la corruption de ceux qui les dirigent, il change l’image que le public avait des Indiens. Très audacieux pour l’époque, La flèche brisée et La porte du diable en 1950 briseront encore plus fort le tabou…. Premier western avec l’acteur de second rang Robert Barrat.


The return of Jesse James
de Arthur Hilton (1950) 

Avec John Ireland, Ann Dvorak, Henry Hull, Reed Hadley, Hugh O’Brian, Clifton Young, Victor Adamson


La belle de San Francisco (Flame of Barbary Coast)

De Joseph Kane 
(1945) **

Ann Dvorak

Un cow-boy du Montana (John Wayne), en 1906, découvre les salles de jeu et tombe amoureux de la fiancée (Ann Dvorak) d’un propriétaire de tripot.

Et avec : Joseph Schildkraut, William Frawley, Virginia Grey, Russell Hicks, Jack Norton, Paul Fix, Marc Lawrence, Butterfly McQueen, Edmund Cobb, Gino Corrado, Tom London, Adele Mara.

Film à grand spectacle tourné l’été 1945, avec la reconstitution du tremblement de terre (également raconté dans San Francisco en 1936).
Ce film, écrit par Borden Chase, marquait l’anniversaire des dix ans de la Republic, la firme de « l’aigle », le réalisateur bénéficia d’un budget très confortable de 600 000 dollars.

Un peu d’histoire… 
Le séisme de 1906, d’une magnitude de 8,2, dévasta San Fancisco au matin du mercredi 18 avril 1906, avec des incendies spectaculaires à cause de fuites de gaz. Les secousses furent ressenties de l’Oregon jusqu’à Los Angeles, et au Nevada. C’est une des plus grandes catastrophes qui toucha les Etats-Unis : entre 500 et 3000 morts, la plupart à San Francisco, et notamment dans la population chinoise.

Panorama du séisme après le tremblement de terre (Wikipédia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *